Claude DEBUSSY : Quatuor

Claude DEBUSSY : Quatuor pour 2 violons, alto & violoncelle op.10.  Urtext.  Édité par Douglas Woodfull-Harris.  Bärenreiter : BA 9414 (parties séparées) ; TP 414 (partition de poche).

Précisons tout de suite que, comme pour tous les musiciens français qu’elles publient, les éditions Bärenreiter offrent aux lecteurs français une traduction française de l’ensemble de la préface et des notes.  La préface se trouve dans la partition de poche.  Elle comporte à la fois l’arrière plan historique de l’œuvre, l’histoire de sa création et de ses premières exécutions, l’historique de la publication et une partie consacrée à l’esthétique et aux traditions de l’interprétation.  On y trouve aussi, en appendice, un copieux « critical commentary », malheureusement non traduit en français…

 

Jacques HOTTETERRE (1684-1762) : Duo.

Jacques HOTTETERRE (1684-1762) : Duo.  Transcription pour alto & violoncelle de Marie-Claire Méreaux.  Lafitan : P.L.2023.

Ce duo est un véritable duo : violoncelle & alto jouent en contrepoint d’un bout à l’autre.  Le plaisir est le même pour les deux instrumentistes. Voilà donc une pièce d’un intérêt certain à la fois pour initier les élèves à la musique de chambre et surtout leur en faire découvrir le charme et le profit.

 

Guy PRINTEMPS : Ocre rouge

Guy PRINTEMPS : Ocre rouge pour marimba, violoncelle & piano.  Combre : C06645.

Cette œuvre est fidèle à l’esthétique de Guy Printemps.  L’émotion sortie d’une modalité qui ne récuse pas toute tonalité est bien présente dans cette pièce originale.

 

Jean-Maurice MOURAT & Guy COTTIN : Les classiques pour flûte & guitare

Jean-Maurice MOURAT & Guy COTTIN : Les classiques pour flûte & guitare, vol. B.  Combre : C06648.

Saluons avec plaisir le deuxième volume de cette très intéressante entreprise dont le premier a été recensé dans notre Lettre n°17. Le duo flûte/guitare constitue un ensemble particulièrement agréable.  Les pièces de ce volume sont légèrement plus longues que celles du premier.  Le choix est très éclectique, allant de Vivaldi à Tchaïkovsky en passant par Lully, Haendel, Schumann… Souhaitons que de nouveaux volumes viennent enrichir ce répertoire très prometteur.

 

JANÁČEK : Quatuor à cordes n°2 « Lettres intimes »

JANÁČEK : Quatuor à cordes n°2 « Lettres intimes ».  Urtext.  Bärenreiter. Partition de poche : TP 533.  Parties séparées : BA 9533.

Ce quatuor est quasiment une œuvre posthume à laquelle Janáček travailla quasiment jusque sur son lit de mort (début 1928).  On lira avec intérêt la présentation détaillée de l’œuvre dans l’édition de poche, et notamment ce qui concerne le sens du titre. Ces « lettres intimes », véritables lettres d’amour adressées à Kamila Stöslová, devaient être interprétées avec une viole d’amour en lieu et place de l’alto.  Janáček y renonça in extremis, mais le détail est rapporté dans cette préface, aussi copieuse que remarquablement documentée. Les parties séparées sont d’une remarquable lisibilité.

 

Isabelle ABOULKER : Chantons l’opéra avec Isabelle

Isabelle ABOULKER : Chantons l’opéra avec Isabelle. Vol. 1.  9 chants pour 1, 2 et 3 voix avec accompagnement de piano.  1vol. 1CD.  Delatour : DLT0316.

Les éditions Delatour ont eu l’excellente idée de regrouper dans ce volume (qui en annonce d’autres), neuf extraits de trois opéras pour enfants d’Isabelle Aboulker, disponibles par ailleurs aux mêmes éditions dans leur intégralité. Ce pourra être une excellente occasion de tester les capacités et le goût des jeunes choristes avant de se lancer dans une réalisation plus complète.  Le CD est un excellent outil de travail pour la mise en place des différentes pièces.  Ajoutons que les trois opéras sont de styles très différents et permettront, là aussi, d’ouvrir les goûts des interprètes.

 

Máximo Diego PUJOL : 3 Piezas marginales

Máximo Diego PUJOL : 3 Piezas marginales pour flûte & guitare.  Lemoine : 28650 H.L.

Les trois pièces de ce compositeur argentin bien connu sont, comme à l’accoutumée, fort intéressantes. De plus, l’alliance flûte/guitare est particulièrement bien venue. Les duettistes y trouveront beaucoup de plaisir.

 

Christine MARTY-LEJON : Na voda (sur l’eau)

Christine MARTY-LEJON : Na voda (sur l’eau), pour flûte traversière, hautbois & piano. Lemoine : 28825 H.L.

Il est bien agréable de trouver une aussi jolie pièce écrite pour un niveau de deuxième cycle.  Cette petite valse au rythme de berceuse évoque bien cette eau qui « est la vie », selon la citation de Saint-Exupéry placée en exergue.

    Claire VAZART : Libertrio

Claire VAZART : Libertrio pour violon, violoncelle & piano. Delatour : DLT 1627.

Ce trio en deux mouvements, précédé d’un solo de violoncelle, n’est pas des plus faciles. mais d’une écriture très intéressante. L’Andante cantabile mérite son nom, de même d’ailleurs que le Vivo qui termine la pièce.

 

Claire VAZART : 2 Caractères

Claire VAZART : 2 Caractères pour ensemble à cordes débutant. Delatour : DLT 1613.

La première pièce, Oriental Est, est abordable dès le premier cycle. La deuxième, Nostalgia in New Orleans, s’adresse plutôt à un orchestre de fin de 1er cycle ou début de 2nd.  Ces pièces bien toniques sont également souples d’utilisation : écrites pour quatuor à cordes et contrebasse, la partie d’alto peut être jouée par des troisièmes violons et celle de contrebasse par de jeunes violoncellistes.