Imprimer
Catégorie : Musique de chambre

JANÁČEK : Quatuor à cordes n°2 « Lettres intimes ».  Urtext.  Bärenreiter. Partition de poche : TP 533.  Parties séparées : BA 9533.

Ce quatuor est quasiment une œuvre posthume à laquelle Janáček travailla quasiment jusque sur son lit de mort (début 1928).  On lira avec intérêt la présentation détaillée de l’œuvre dans l’édition de poche, et notamment ce qui concerne le sens du titre. Ces « lettres intimes », véritables lettres d’amour adressées à Kamila Stöslová, devaient être interprétées avec une viole d’amour en lieu et place de l’alto.  Janáček y renonça in extremis, mais le détail est rapporté dans cette préface, aussi copieuse que remarquablement documentée. Les parties séparées sont d’une remarquable lisibilité.