Imprimer
Catégorie : Musique de chambre

Alexandre OUZOUNOFF : Nervure  pour flûte et percussion. Assez difficile. Delatour : DLT2511.

« Nervures » s'est imposé à moi avec la vision d'une énergie sans faille guidée dans des méandres de verdure, une pulsion de vie qui explose sous conduite, un trait qui illustre l'ordre dans cette géométrie complexe. »

C'est ainsi que l'auteur présente cette œuvre, fruit d'une collaboration avec Meili Chuang, professeur de percussion au Conservatoire de Versailles. La place des percussions est particulièrement importante. L'œuvre joue sur les oppositions de timbres et de rythme des différents instruments mis en œuvre.