Davide PERRONE : Dolce Natal in flautopour piccolo, quatre flûtes & piano.  Delatour : DLT 1845.

«  Douce nuit, sainte nuit… » : ces variations sur ce noël si souvent adapté sont bien jolies et laissent libre cours à la musicalité et la virtuosité des exécutants. Après une introduction au piano, les flûtes traitent en canon l’exposition suivie de divers développements et un tutti final triomphal.