Imprimer
Catégorie : Musique de chambre

Delatour : DLT2375.

Ce dialogue entre deux personnages, l’un féminin, le violon, l’autre masculin, le violoncelle n’est pas sans évoquer, parait-il, les « scènes de la vie conjugale »

d’Ingmar Bergman. Il en a en tout cas la passion et la violence, avec cependant, des moments plus paisibles. Un rappel (involontaire nous dit l’auteur) du fameux thème de Tristan qui aboutît sur l’accord non moins fameux constitue le thème de la deuxième partie de l’œuvre.