Célino BRATTI : Fiacre d’antan. Accordéon. Début du 2e cycle. Lafitan : P.L.3379.

Dès le début, on entend le cheval trotter sur la chaussée. Ce trottinement se poursuit tout au long de la première et de la troisième partie tandis que la partie médiane évoque plutôt une valse de la belle époque. On appréciera également le passage du majeur au mineur qui permet d’entendre la même phrase dans des couleurs différentes. L’ensemble est écrit avec beaucoup de goût, des harmonies soignées, bref, l’auteur nous prouve qu’on peut faire, avec des moyens relativement simples, de la très bonne musique, à la fois évocatrice et formatrice pour l’oreille et la sensibilité. Ce sera certainement un grand plaisir pour l’interprète.
Daniel BLACKSTONE
© L'ÉDUCATION MUSICALE 2020