Máximo Diego PUJOL : Homenaje a Aníbal Troilo pour guitare

Lemoine : 29036 H.L.

Egalement de niveau moyen, cette œuvre rend hommage à Anibal Troilo, un bandonéoniste, compositeur et chef d'orchestre de tango argentin. Elle est composée de deux pièces très typées : El último telónet La malandra. Il s’agit d’une musique pleine de fougue et de passion.

Serge DI MOSOLE : Laurencia pour guitare.

Assez facile. DLT2262.

Construite à la manière d’un prélude de Bach, cette très jolie pièce est, nous dit l’auteur, « une déclaration d’amour [à sa femme] qui s’est enrichie au fil des jours et des années. » Voici une bien jolie preuve d’amour à faire résonner sans modération !

Valérie ROUSSE, Joël LITTORIE : Couleurs caraïbe

pour guitare. Adaptation guitare : F. Rochard. Niveau Préparatoire et au-dessus. Lemoine : 39032 H.L.

Ces trois pièces pour guitare, de difficulté diverse, invitent à la danse et au quadrille… La couleur « caraïbe » est bien au rendez-vous. Tout cela est bien plaisant et devrait réjouir les interprètes.

Hervé BOULET : Songe

Pièce pour guitare. Niveau Moyen. Lafitan : P.L.2647.

Voici un songe pour lequel l’interprète fera bien de rester très éveillé pour en mettre en valeur toutes les richesses de sonorité. Pièce difficile, certes, mais qui est pleine d’intérêt et de beauté.

Jean-Maurice MOURAT : Parfum d’automne

pour guitare. Sempre più : SP0067.

Voici une très jolie pièce tout à fait en adéquation avec son titre. De niveau deuxième cycle, elle permettra à l’élève de montrer tout son sens du chant et de la polyphonie : il faudra bien faire entendre les différents plans sonores, le tout avec des recherches de timbre passionnantes. Voilà un bel et intéressant travail en perspective.

 

Johann Sebastian BACH : Le clavier bien tempéré

Transcription pour Guitare seule par Didier Renouvin. Delatour : DLT2147.

Voici un travail monumental ! Cette transcription intégrale pour guitare seule du premier livre du Clavier bien Tempéré était une gageure. Le pari est magistralement tenu au prix de quelques transpositions inévitables et du parti pris bien légitime que lorsque certaines tenues sont impossibles, « tant qu’une note n’a pas été remplacée par une autre dans sa fonction harmonique, elle garde sa fonction dans la mémoire de l’auditeur ». Bien sûr, ce n’est pas facile… Mais ça en vaut vraiment la peine !

Cristóbal PAZMIÑO : Sol de madrugada

Sonorités d’Amérique latine. 14 pièces originales pour guitare. Van de Velde : VV 300.

Le titre, traduit librement, signifie : Premières lueurs du jour. Cette aurore est bien agréable et variée. Une introduction fournit quelques repères culturels fort bien venus pour permettre une interprétation de ces pièces accessibles dès la troisième année de guitare. On trouve beaucoup de charme, de variété et de dépaysement dans ce recueil aux allures de fête.

Maurice JOURNEAU : Promenade

Impromptu pour guitare. Fortin-Armiane.

Cette pièce assez facile et très courte a été écrite par l’auteur à la demande d’un enfant. On en aimera le côté à la fois simple et très mélodique ainsi que la délicatesse des harmonies, nullement conventionnelles.

Patrick BOURNET : 15 pièces pour guitare

Lemoine : 29037 H.L.

Destinées à des élèves un peu avancés, ces pièces très variées vont du rock au folk en passant par des pages plus classiques. Elles permettent d’aborder tous les styles tout en se faisant vraiment plaisir.

Trois préludes

Nicolas GUAY : Trois préludes pour guitare. Niveau 3ème cycle. Sempre più : SP 0041.

 

Ces trois préludes se caractérisent autant par leurs tonalités que par leur caractère. A un premier prélude en la mineur où le thème se trouve à la basse avec les traditionnels arpèges succède un prélude en sol dièse mineur, de style plus grave, s’épanouissant peu à peu pour terminer par un prélude en fa dièse mineur développant un thème obstiné plein de mélancolie.