Beaucoup d'organistes n'ont pas attendu cette transcription pour mettre à leur répertoire telle ou telle partie du célèbre Requiem. Mais rendons grâce à Christina Harmon de nous en donner ici une transcription intégrale, tout à fait respectueuse du style de l'œuvre. Bien sûr, il faudra parfois adapter : tout le monde ne dispose pas forcément d'une flûte de 4' au pédalier pour jouer la mélodie de l' « In paradisum », mais les organistes sont habitués à résoudre ce genre de problème… L'ensemble est, en tout cas, tout à fait convaincant et rendra, comme le souhaite l'éditeur, grand service aux organistes liturgiques.