Cette pièce a été écrite pour le concours de composition Dom Bedos de Bordeaux en 2002. Il s'agissait d'utiliser les sonorités typiques de l'orgue classique français représenté ici par l'orgue Dom Bedos de l'église Sainte Croix de Bordeaux, restauré par Pascal Quoirin.

L'auteur a choisi de s'inspirer des quatre premiers vers de l'hymne Ave maris stella, en en traitant les mélodies comme autant de thèmes musicaux et les développant selon les différentes formes classiques. L'ensemble est somptueux mais devra bien entendu être joué sur un instrument capable d'en rendre la richesse de couleurs. On peut écouter l'intégralité de la pièce sur le site de l'éditeur ou sur Youtube.