Ecrite en hommage à Albert Schweitzer, dont le nom apparaît à maints endroits selon le système de notation habituel, cette œuvre monumentale demande un instrument qui puisse soutenir cette écriture foisonnante et haute en couleurs. Fort sagement, l'auteur s'en remet à la sagacité de l'organiste pour adapter sa registration au matériel sonore dont il dispose. Les organistes apprécieront cette confiance qui vaut mieux qu'une registration ultra-précise, mais valable seulement pour l'instrument de l'auteur. Un auteur, d'ailleurs, n'est pas toujours fidèle à ses propres indications : il n'est que d'écouter Messiaen interpréter ses propres œuvres sur l'instrument pour lequel elles ont été écrites pour s'en rendre compte…

 

Deux grandes parties se succèdent, comportant chacune des facettes fort variées. C'est donc un monument à visiter de toute urgence !