Rémi MAUPETIT : L'horloge magique pour saxhorn basse/euphonium/tuba et piano. Débutant. Lafitan : P.L.2768.

Pendant la plus grande partie de la pièce, sous le chant délicat du saxhorn, le piano égrène un tictac qui fait plus penser à une montre qu'à une horloge, mais qu'importe : l'ensemble est plein de charme, la mélodie fort agréable. Les deux partenaires devraient trouver beaucoup de charme à cette manière de passer le temps…

Rémi MAUPETIT : Angel pour saxhorn basse/euphonium/tuba et piano.

Niveau 1er cycle, 1ère année. Lafitan : P.L.2767.

Voici une jolie pièce pleine de charme. Une mélodie pleine de grâce se déroule tandis que le piano

Rémi MAUPETIT : A l’eau, les métronomes !

pour saxhorn basse ou euphonium ou tuba et piano. Préparatoire. Lafitan : P.L.2609.

Vaste programme !, pourrait-on dire en parodiant un célèbre général. Quoi qu’il en soit, cette pièce bien rythmée vaut tous les métronomes… si nos interprètes on bien intériorisé la pulsation, ce dont on ne saurait douter. Il y a en tout cas dans cette pièce une jubilation communicative qui devrait lui valoir beaucoup de succès.

Rémi MAUPETIT : B.L.J.M

pour saxhorn basse ou euphonium ou tuba et piano. Préparatoire. Lafitan : P.L.2611.

A une première partie joliment nonchalante succède une deuxième partie plus rythmée. Les interprètes pourront donc, dans cette pièce, développer toutes les facettes de leur talent.

Jérôme NAULAIS : Question-réponse

our saxhorn basse ou euphonium ou tuba et piano. Préparatoire. Lafitan : P.L.2589.

C’est une jolie pièce calme, un peu comme une promenade, où piano et saxhorn dialoguent sagement. Le tout ne manque pas de charme.

Yves BOUILLOT : Waltzing

pour saxhorn basse/euphonium/tuba et piano. Débutant. Lafitan : P.L.2630.

Après une courte introduction à quatre temps, on entre dans le vif du sujet grâce à un rythme noire deux croches noire qui passe du piano au saxhorn avec beaucoup d’obstination. Une partie médiane, plus poétique, permettra aux interprètes de montrer leurs qualités de phrasé, puis le thème du début revient et le tout se termine en feu d’artifice. Il est inutile de préciser que la partie de piano n’est pas pour débutant…

Rémi MAUPETIT : En regardant la lune

pour saxhorn basse/euphonium/tuba et piano. Préparatoire. Lafitan : P.L.2612.

Cette jolie pièce lyrique invite effectivement à la contemplation. Le saxhorn développe une jolie phrase soutenue par les triolets du piano qui égrènent une sorte de choral paisible et délicat. Le thème s’orne peu à peu et le tout se termine très délicatement par un decrescendo conduisant à un piano.

En plein songe

André TELMAN : En plein songe pour saxhorn basse/euphonium/tuba et piano. Premier cycle. Lafitan : P.L.2605.

Voici un songe bien agréable à entendre mais pas si facile à interpréter : il comporte de nombreuses facettes qui mettent en jeu toutes les capacités musicales et techniques de l’instrumentiste. Mais c’est pour un plaisir à la hauteur des difficultés…

 Pakina

Rémi MAUPETIT : Pakina. Pièce en trois mouvements pour tuba ut et piano. Niveau élémentaire. Lafitan : P.L.2613.

A priori, il semble que ce titre nous invite à une « causerie », puisque c’est le sens de ce mot en finnois. Quoi qu’il en soit, cette causerie en trois mouvements divers s’avère fort agréable et pleine d’entrain et de musicalité.

Méli-Mélodie

Rémi MAUPETIT : Méli-Mélodie pour saxhorn basse / euphonium / tuba et piano. Débutant. Lafitan : P.L.2463.

 

Une jolie mélodie déroule en ré mineur ses variantes tout au long d’un morceau un peu mélancolique et plein de charme. Le piano intervient avec des chromatismes qui accentuent encore le caractère un peu nostalgique de l’œuvre. C’est une manière de s’assurer que le jeune interprète débutant est déjà un vrai musicien.