Jérôme NAULAIS : Message personnel

pour trombone et piano. Préparatoire. Lafitan : P.L.2566.

Quel joli message adressé au jeune tromboniste ! Une élégante mélodie qui n’hésite pas à moduler avec une audace mesurée serpente tranquillement. On peut espérer que les deux interprètes y trouveront beaucoup de plaisir.

Jérôme NAULAIS : Assemblage

pour trombone solo. Sempre più : SP0044.

De niveau 3ème cycle, cet Assemblage est composé de trois parties enchaînées de caractère très différent. A un « bien rythmé » à la fois chantant et un peu fantasque succède un « modéré » en ternaire, lyrique à souhait. Un « rapide » termine le tout, marqué par des notes répétées avec des accents rythmiques décalés, coupées par des envolées… On pourrait penser à un « rapide » d’autrefois tiré par une locomotive haletante. A chacun ses fantasmes. Mais cette pièce est pleine d’intérêt rythmique et mélodique, en un mot, musical.

 Nuages d’été

Alexandre CARLIN : Nuages d’été pour trombone et piano. Débutant. Lafitan : P.L.2434.

Un vrai dialogue s’instaure entre les deux partenaires : le piano n’est nullement cantonné à un rôle d’accompagnateur mais prend une part active à ces nuages. C’est une excellente manière de préparer les interprètes à la sonate et de leur apprendre à s’écouter mutuellement. Le tout est nuageux et mélancolique à souhait.

Le marchand de glace en Mongolie

Rémi MAUPETIT : Le marchand de glace en Mongolie pour trombone et piano. Elémentaire. Lafitan : P.L.2254.

 

A l’heure de la mondialisation, on ne s’étonnera pas qu’un marchand de glace vende ses cornets en Mongolie sur un rythme de bossa nova. Quoi qu’il en soit, tout cela est fort entrainant et fort agréable à entendre, et certainement aussi à jouer ! Il faudra, bien évidemment, que les interprètes et spécialement le pianiste aient un bon sens du rythme… ou profitent précisément de cette pièce pour l’affermir !

 

Pascal PROUST : Scherzo trampoline

pour trombone basse solo. Sempre più : SP0035.Le titre décrit à merveille ce qui fait l’unité de la pièce, à travers des manières diverses d’envisager les figures du trampoline. De niveau supérieur, l’œuvre fait appel à toute la virtuosité de l’instrumentiste.

 

Saltimbanques. Suite pour trombone

Jacques TOULON, Marcel JORAND : Saltimbanques. Suite pour trombone. N° 1. Parade. Préparatoire. Lafitan : P.L.2460.

Cette bien réjouissante Parade évoque effectivement la parade des cirques provinciaux. Il faudra la jouer avec

Le chemin des vacances pour trombone et piano

Benoît BARRAIL : Le chemin des vacances pour trombone et piano. Débutant. Lafitan : P.L.2408.

 

Le titre suggèrerait de faire jouer plutôt cette pièce en fin d’année…

Si j’avais des ailes pour trombone et piano

Rémi MAUPETIT : Si j’avais des ailes pour trombone et piano. Préparatoire. Lafitan : P.L.2462.

Il est difficile, en voyant ce titre, de ne pas chantonner : « Si j’avais des ailes, de petites ailes… » en pensant à Ouvrard.

10 petites pièces variées

érôme NAULAIS : 10 petites pièces variées  pour trombone. Sempre più : SP0008.

Précisons qu’il s’agit de pièces pour trombone solo.  Jérôme Naulais a su faire de ces dix petites pièces dix petits tableaux contrastés allant de la marche à la rêverie nostalgique. Si elles peuvent évidemment se jouer séparément, elles constituent également un ensemble plein de charme autant que de variété (comme le titre l’indique fort justement).

Court métrage

Jérôme NAULAIS : Court métrage  pour trombone et piano. Sempre più : SP0006.

Pourquoi « Court métrage » ? Sans doute parce que cette courte pièce est composée de séquences également courtes et de styles très variés qui font penser à de la musique de film décrivant les ambiances de plans contrastés et assez courts. On pourrait suggérer aux interprètes de se faire, dans la tête, un « cinéma » pour mieux correspondre à l’esprit de cette pièce. Il y a certainement beaucoup de plaisir à prendre à cette interprétation.