3ème cycle. Sempre più : SP0101.

Cinq parties, pour cette petite suite : un prélude chantant et calme ouvre l’œuvre suivi d’un scherzo dynamique aux mesures changeantes.

Nous continuons par une « Slow waltz » romantique à souhait, puis vient une « funny march », aussi rythmée que fantaisiste. Le tout se termine par un postlude où une mélodie berceuse se déroule au-dessus des arabesques du piano. Le tout ne manque ni de sel ni de charme !