Imprimer
Catégorie : Saxophone

Alexandre CARLIN, Carte postale d’Irlande, pour saxophone alto et piano, Pierre Lafitan, P.L 3458

 

Niveau : milieu du 1er cycle

Si l'harmonisation de cette pièce emprunte aux musiques actuelles et au jazz quelques accords de 7ème et de 9ème , sa forme s'inscrit, quant à elle, dans la tradition avec une structure ternaire ABA respectant le plan tonal qui y est très fréquemment associé : la partie A est en mi bémol majeur (do majeur pour le saxophone), la partie B tourne autour du ton de la dominante. De même, les tempis et les mesures répondent à une logique de contraste comme il est souvent d'usage : la partie A est un andante (66 à la noire) avec une mesure binaire à 4/4 alors que la partie B est un allegro (112 à la noire pointée) ternaire (mesure à 6/8).
La partie A déroule une charmante mélodie structurée autour de rythmes très simples de blanches, de noires, de croches, de noires pointées et de triolets, l'occasion pour les élèves de revoir ces figures de base. Une ornementation constituée de petites notes vient pimenter un peu la tâche des jeunes interprètes et confère à cette carte postale son caractère « irlandais ». Cette mélodie après avoir été exposée par le saxophone est reprise en écho par le piano.
La partie B est une mélodie irlandaise typique dont l'exposition est confiée tantôt au saxophone, tantôt au piano, dans un jeu où les rôles s'inversent et où les interventions se resserrent pour donner lieu à un ralenti annonciateur du retour de l'andante. Ce parti pris compositionnel fait la part belle à un travail d'écoute et d'interaction entre le piano et le soliste. Les rythmes utilisés sont des figures traditionnelles du ternaire. La complexité nait de l'articulation choisie à savoir deux notes liées suivies d'une note détachée et de deux trilles du saxophone qui accompagnent les interventions mélodiques du piano.
En conclusion, Alexandre Carlin nous invite avec cette carte postale, d'un intérêt pédagogique indéniable, à un voyage outre Manche, voyage qui sera partagé avec bonheur à l'occasion des auditions de classe d'autant que les parties de saxophone et de piano peuvent être jouées par des élèves de même niveau.
Magalie LEMAIRE
© L'ÉDUCATION MUSICALE 2021