Le petit Kopprash.

Pascal PROUST : Le petit Kopprash. 25 études pour cor de moyenne difficulté d’après les Etudes op. 5 et 6 de Georg Kopprash. Sempre più : SP0039.

Pascal Proust a retravaillé pour le cor moderne 25 des nombreuses études écrites pour le cor au début du XIX° siècle par ce corniste et compositeur, en même temps que brillant pédagogue.

1er solo pour cor avec accompagnement de piano

François BRÉMOND : 1er solo pour cor avec accompagnement de piano. Restitution : Pascal Proust. Niveau 3ème cycle. Sempre più : SP0029.

François Brémond (1844-1925) fut avant tout un instrumentiste. Il composa essentiellement des pièces pédagogiques. Ce 1er solo en est un excellent exemple.

3ème solo op. 8 pour cor avec accompagnement de piano

Jean Baptiste MOHR : 3ème solo op. 8 pour cor avec accompagnement de piano. Restitution : Pascal Proust. Niveau 3ème cycle. Sempre più : SP0028.

J.B. Mohr (1823-1891) est également essentiellement un instrumentiste.

 Primavera

Pascal PROUST : Primavera  pour cor et piano.  Sempre più : SP0004.

Cette œuvre est le morceau imposé du Concours national de l’Association française du cor, à Saint-Étienne, pour octobre 2012.  Une première partie, en forme de habanera, à la fois un peu mélancolique et très chantante est suivie d’une mini-cadence qui sert d’introduction à un Allegro moderato sous-tendu par un rythme d’anapeste. À la fois vigoureux et expressif, il développe dans un la mineur tout à fait classique une mélodie pleine de charme et de finesse.

Sur la piste

André TELMANN : Sur la piste  pour cor en fa ou mib et piano. Débutant. Lafitan : P.L.2223.

 

C’est sur une piste de danse que nous conduit cette pièce légère et froufroutante qui devrait faire la joie de ses interprètes. Piano et cor s’échangent, à l’envi, un thème qui s’orne différemment à chaque fois. 

 

Irish coffee

 

 

Jérôme NAULAIS : Irish coffee  pour cor en fa ou mib et piano. Préparatoire. Lafitan : P.L.2180.

Le cocktail proposé ne manque ni de charme ni de piquant… Une partie centrale plus tranquille fait dialoguer cor et piano dans un duo plus romantique.

Petite chanson de printemps

Yves BOUILLOT : Petite chanson de printemps  pour cor en fa et piano. Également, une version pour saxhorn alto ou cor en mib et piano. Niveau débutant. Lafitan : P .L.2214.

 

On pourrait aussi parler de petite promenade printanière tout en chantonnant un refrain entraînant… La partie de piano, qui reste facile, dialogue abondamment avec le cor. Ce sera une excellente initiation à la musique de chambre.

 

Cantabile

Max MÉREAUX : Cantabile  pour cor en fa. Niveau préparatoire. Lafitan : P.L.2237.

Voici un nom bien mérité pour cette pièce très chantante, à l’accompagnement de piano fluide et léger. Une cadence permet au corniste de développer toutes ses qualités. En un mot, il se dégage de cette œuvre beaucoup de charme.

L’attente

Émile LELOUCH : L’attente  pour cor anglais et piano. Delatour : DLT 1897.

Alternant poésie et élans impétueux, cette pièce de moyenne difficulté met en valeur tous les aspects du cor anglais qui sait si bien être tantôt mélancolique, tantôt agreste… Voici une œuvre séduisante, à la fois poétique et cocasse.

Thierry DELERUYELLE : Cristal

Thierry DELERUYELLE : Cristal pour cor en fa (ou mib) & piano. Élémentaire. Lafitan : P.L.2045.

C’est au pianiste que revient le « cristal » des doubles croches dans l’aigu. À lui de ne pas écraser son accompagnement mais de savoir le rendre transparent… Cette pièce fort jolie comporte une partie centrale plus rythmée mais non moins cristalline à travers, cette fois-ci des accords lumineux. Pas vraiment facile, cette pièce demandera aux deux interprètes beaucoup de goût et de recherche de timbre.