André TELMAN : A fleur de peau pour cor en mib et piano.

Fin de 1er cycle. Lafitan : P.L. 2785.

Cette pièce pleine de poésie nous emmène dans des paysages mélodiques et rythmiques variés qui ne manquent pas de charme.

Pascal PROUST : La colère de Glykospour

cor en fa solo. 3ème cycle. Sempre più : SP0078.

Que voilà, effectivement, une grosse colère ! Tantôt rentrée, tantôt explosive, elle met à rude épreuve les possibilités du corniste, mais pour un résultat aussi intéressant qu’expressif.

Pascal PROUST : Pauvre Argos !

pour cor et piano. Fin 2ème cycle. Sempre più : SP0074.

Illustrant la poignante histoire du chien d’Ulysse qui mourut lorsqu’il eut reconnu son maître après vingt ans d’absence, cette pièce s’ouvre par un long récitatif de cor avant de se déployer dans une belle mélodie aux tempos variés.

Bruno GINER : Ambos

Duo pour cor en fa. Commande du CNSMDP. Dhalmann : FD0408.

De niveau difficile, ce duo fait appel à toutes les possibilités de l’instrument. Il s’agit d’un véritable dialogue entre les deux instruments, plein de variété et de dynamisme.

Claude-Henry JOUBERT : Valse du Pivert

pour cor et piano. Niveau 1er cycle. Fertile Plaine : FP1552.

Comme les autres oiseaux de la collection, le pivert fait entendre son message sonore caractéristique au cours d’une valse bien agréable. Mais si l’on peut s’arrêter à l’interprétation de cette valse, il sera bien plus profitable d’en composer une autre sur le même modèle grâce aux conseils donnés à la fin de la partition.

Jean-François PAULÉAT : En chemin

Pour cor anglais et clavecin (ou clavier). Delatour : DLT2174.

Il s’agit de la version pour cor anglais et clavier de la même œuvre pour violon et clavier que nous avons recensée dans la lettre de juin dernier. Précisons que cette version est la version originale. Très allante, elle est écrite pour un niveau moyen avancé.

 

Nuit d’été

Olivier DEVIENNE : Nuit d’été pour cor en fa ou mib et piano. Débutant. Lafitan : P.L.2433.

 

Il est toujours difficile d’écrire de jolies musiques pour les débutants. Cette page, simple autant pour le cor que pour le piano, devrait faire le bonheur des interprètes par son charme et sa grâce.

 

Evocation pour cor en fa ou mib et piano. Préparatoire.

André GUIGOU : Evocation pour cor en fa ou mib et piano. Préparatoire. Lafitan : P.L.2416.

 

Commençant par un moderato soutenu dans la nuance piano, cette

Du Jazz encore et en cor ! pour 4 cors en fa et piano (ou section rythmique)

Charles BALAYER : Du Jazz encore et en cor ! pour 4 cors en fa et piano (ou section rythmique). Assez difficile. 1 vol. 1 CD. Delatour : DLT1992.

 

Cette pièce de jazz swing à 5/4, est composée d’un thème récurrent et de chorus écrits mais qui peuvent être également improvisés. Le CD contient à la fois l’œuvre intégrale, le play-back et un bonus qui est Á cors parfaits, recensé ci-dessous. Très agréable et intéressante à entendre, cette œuvre, malgré sa difficulté, qui est certaine, devrait faire le bonheur des ensembles de cors.

 

 

Á cors parfaits pour 4 cors en fa et piano (ou section rythmique)

Charles BALAYER : Á cors parfaits pour 4 cors en fa et piano (ou section rythmique). Assez difficile. 1 vol. 1 CD.Delatour : DLT1552.

 

Cette fois, c’est du jazz-rock que nous propose cet auteur. Disons tout de suite que la main gauche du piano peut être jouée par une guitare basse.