Gérard LENOIR : Matinée printanière pour flûte ut et piano

Elémentaire. Lafitan : P.L.2790.

Cette Matinée printanière est vraiment pleine d’entrain. Binaire, ternaire, rythmes syncopés : tout cela s’enchaine avec beaucoup de dynamisme, même si certains passages laissent place à un lyrisme de bon aloi.

Anne-Virginie MARCHIOL : Jardin secret pour flûte ut et piano

Elémentaire. Lafitan : P.L.2681.

Après un début « rêveur », nous voici « d’humeur joyeuse ». Ce jardin secret est en tout cas plein de charme et de délicatesse.

René POTRAT : Entracte pour flûte ut et piano

Préparatoire. Lafitan : P.L.2753.

Rien à voir ici avec le film de René Clair et la musique d’Éric Satie. Mais cet entracte, pour être beaucoup moins iconoclaste n’en est pas moins fort réjouissant.

André TELMAN : Le génie malicieux pour flûte ut et piano

Préparatoire. Lafitan : P.L.2720.

Il est bien malicieux, ce génie qui aime chromatismes et modulations tout en virevoltant constamment dans un rythme endiablé. S’il ne laisse aucun répit aux deux interprètes, c’est pour la bonne cause : le plaisir des auditeurs.

pour flûte en ut et piano. Préparatoire. Lafitan : P.L.2818.

Christine MARTY-LEJON : Dans les airs pour flûte et piano

Fin de 1er cycle. Lafitan : P.L.2754.

Deux parties à quatre temps entourent une curieuse partie à trois temps qui, la plupart du temps, en font deux…

Rémi MAUPETIT : Marchand de sable

pour flûte en ut et piano. Préparatoire. Lafitan : P.L.2755.

L’accompagnement en triolets du piano fait ressortir le côté berceur de cette jolie pièce où la ou le flûtiste devra faire preuve de souffle et d’expressivité pour faire vivre ses longues tenues.

Christine MARTY-LEJON : Douce rivière

pour flûte en ut et piano. Préparatoire. Lafitan : P.L.2634.

Dédiée à la Dordogne, cette très jolie pièce est construite en trois parties : un la mineur un peu nostalgique, puis un la majeur aussi poétique mais plus lumineux pour revenir au la mineur initial. Piano et flûte dialoguent à égalité ce qui fait que le pianiste aura autant de plaisir à travailler sa partition que le flûtiste.

Max MÉREAUX : Rêverie

pour flûte et piano. Débutant. Lafitan : P.L.2618.

Une très jolie mélodie doucement modulante se déroule poétiquement au-dessus des arpèges délicats du piano, le tout dans un 12/8 berceur. Il est toujours difficile d’écrire des pièces intéressantes musicalement pour les débutants et Max Méreaux y excelle.

Jérôme NAULAIS : Polka et Menuet

pour flûte et piano. Préparatoire. Lafitan : P.L.2560.

A une polka bien « dans le style » et qui aurait sûrement ravi ma grand-mère succède un menuet plein de charme en fa Majeur. Le da capo est indispensable si on veut terminer par le retour de la polka en do Majeur. Cette pièce pleine de gaieté devrait faire le bonheur de ses interprètes.