Cello (phil)Vielharmonie, vol. 2.

Roswitha BRUGGAIER : Cello (phil)Vielharmonie, vol. 2.  Arrangements pour 4 ou 5 violoncelles.  Breitkopf Pädagogik.  Kammermusik Bibliothek (www.breitkopf.com) : 2298.  40 p. + CDRom.  17 €.

 

Dans des arrangements de Roswitha Bruggaier pour son propre ensemble, « Dr. Hochs Philharmonische Cellisten », voici 12 pages célèbres qui feront le bonheur de plus d’une classe de violoncelle : pièces de Tielman Susato, Valentin Haussmann, Haendel, Mozart, Weber, Schubert, Wagner, Verdi, Grieg & Heymann.

 

Claude PASCAL : Ricordanza pour violoncelle & piano.  Combre : C06709.

Avec cette œuvre destinée à la fin du second cycle, le toujours jeune compositeur nous offre une œuvre pleine de délicatesse et de charme autant que de vigueur. Cette page ne déparerait pas dans un récital.  Souhaitons qu’elle trouve les interprètes qu’elle mérite.

 

 Vision d’un autre monde dans un nouvel univers

Christine JEANDROZ : Vision d’un autre monde dans un nouvel universpour violoncelle seul.  Armiane : EAL 406.

C’est dans un nouvel univers « douloureux et expressif » que nous entraine l’auteur. Mais il faut ajouter que c’est bien beau : il s’agit d’une page lyrique et sensible qui se termine dans une sorte d’évanouissement vaporeux débouchant sur le silence et le rêve.

Air

Léonello CAPODAGLIO : Air pour quatre violoncelles.  Armiane : EAL482.

Cette très agréable pièce permettra à quatre jeunes violoncellistes de goûter les joies de la musique de chambre sans être paralysés par les difficultés techniques.  Chaque partie chante, dialoguant avec ses partenaires, même si le premier violoncelle a un rôle prééminent.  Il se dégage de cette œuvre une atmosphère de paix et de tendresse.

Air, pour quatre violoncelles

Leonello CAPODAGLIO : Air, pour quatre violoncelles op.261.  Armiane : EAL 482.  Voici une œuvre fort intéressante de ce compositeur italien, né en 1945.  Si les différentes parties n’offrent aucune difficulté majeure, l’œuvre, quant à elle, toute chantante qu’elle soit, requiert de grandes qualités de justesse et d’expression.  Ne nous y trompons pas : loin de l’exercice pédagogique, c’est une œuvre à part entière.

 

Promenade dans la forêt

Sylvia FILUS : Promenade dans la forêt, pour violoncelle & piano.  Armiane : EAL 439.

Voici une fort jolie pièce de cette compositrice polonaise, en France depuis l’âge de 16 ans, surtout connue pour ses musiques de film.  Exigeante pour le pianiste comme pour le violoncelliste, cette pièce est pleine d’originalité et de charme dans un style primesautier de bon aloi.

Partita en ut mineur

Alain BERNAUD : Partita en ut mineur, pour violoncelle seul.  Combre : C06708.

Cette partita est à la fois moderne, par son écriture, et classique, par sa forme. Prélude, Allemande, Sarabande, Gavotte et Gigue se succèdent dans une jubilation communicative.  Une très belle œuvre de ce toujours jeune compositeur

Leonello CAPODAGLIO : Air

pour quatre violoncelles op.261.  Armiane : EAL 482.  Voici une œuvre fort intéressante de ce compositeur italien, né en 1945.  Si les différentes parties n’offrent aucune difficulté majeure, l’œuvre, quant à elle, toute chantante qu’elle soit, requiert de grandes qualités de justesse et d’expression.  Ne nous y trompons pas : loin de l’exercice pédagogique, c’est une œuvre à part entière.

Sylvia FILUS : Promenade dans la forêt,

pour violoncelle & piano.  Armiane : EAL 439.

Voici une fort jolie pièce de cette compositrice polonaise, en France depuis l’âge de 16 ans, surtout connue pour ses musiques de film.  Exigeante pour le pianiste comme pour le violoncelliste, cette pièce est pleine d’originalité et de charme dans un style primesautier de bon aloi.

Alain BERNAUD : Partita

en ut mineur, pour violoncelle seul.  Combre : C06708.

Cette partita est à la fois moderne, par son écriture, et classique, par sa forme. Prélude, Allemande, Sarabande, Gavotte et Gigue se succèdent dans une jubilation communicative.  Une très belle œuvre de ce toujours jeune compositeur.