Jean Sébastien BACH : Passion selon Saint Matthieu, chorals  pour quatre altos. Arrangement : Jacques Borsarello. Fin 1er cycle, début second cycle. Sempre più : SP0153.

Jacques Borsarello avait déjà entrepris le même travail pour onze chorals de la Passion selon Saint jean, et nous avions dit dans notre lettre 78 de février 2014 tout le bien que nous pensions de ce travail. Nous en diront autant aujourd'hui : les onze chorals proposés ont été transcrits avec un soin scrupuleux. Et les élèves tireront de leur fréquentation un profit inestimable.

Lina TONIA : Neuma  pour alto solo. Supérieur. Sempre più : SP0143.

Il s'agit de l'œuvre lauréate du concours de composition organisé par l'Association Franco-Européenne de l'Alto dans le cadre du congrès Viola's 2014 (avril 2014, Paris). L'écriture est résolument contemporaine, faisant appel à toutes les nouvelles techniques de l'instrument. On  appréciera l'expressivité et la poésie de la pièce de cette jeune compositrice grecque qui a déjà à son actif un grand nombre d'œuvres de premier plan.

Konzertstücke für bratsche und klavier

Kurt SASSMANNSHAUS : Konzertstücke für bratsche und klavier  (Choix de Pièces de concert pour alto et piano). Bärenreiter : BA 9697.

Grieg, Fauré, Dvořák, Wieniawski figurent en bonne place dans cet album de pièces qui pourront aussi servir de « bis » dans des récitals. Le choix est à la fois éclectique et judicieux et rendra service aux altistes tout en leur faisant découvrir d'autres pièces moins connues mais non moins intéressantes.

 

Paul STERNE : Poème d'hiver  pour alto et piano. Assez facile. Delatour : DLT2480.

 

Calme et expressif, c'est le caractère indiqué par l'auteur, et qui caractérise au mieux cette pièce où l'alto et le piano dialoguent tendrement.

Sonate  pour alto solo

Nicolas CHEVEREAU : Sonate  pour alto solo. Delatour : DLT2492.

 

Deux mouvements pour cette sonate : Prélude et Danse. Le Prélude comporte quatre parties : Recueilli, Très mystérieux et lointain, Tempo de valse modéré et Tempo I.

Pascal JUGY : Velours pour alto et piano. Moyen. Delatour : DLT1107.

Voici ce qu’en dit l’auteur : « Je l’aime cet alto; j’aime sa douce force intérieure, le moelleux de sa voix quand il s’étire et prend son temps… Alors j’entends la voix de Shenn et le bugle de Pierrot. ». On peut dire que l’œuvre répond effectivement à cette ambiance toute de délicatesse et de douceur, mais sans aucune mièvrerie.

 

Claude-Henry JOUBERT : Quatre contes de Charles Perrault : 1

Le petit chaperon rouge, (première année) II – Les souhaits ridicules, (deuxième année) III – Le Chat botté, (troisième année) IV – Cendrillon (quatrième année) librement adaptés pour alto avec accompagnement de piano. Sempre più : SP0111, SP0112, SP0113 & SP0114.

Quel que soit le conte, il est conseillé à chaque fois d’aller lire le texte original ne serait-ce que pour voir quelle liberté l’auteur a pris avec tel ou tel récit, notamment pour le Petit Chaperon Rouge où la liberté de l’auteur consiste à prendre la version optimiste…

Claude-Henry JOUBERT : Manzanillo

ha-cha-cha pour alto avec accompagnement de piano. Deuxième cycle. Fertile Plaine : FP 1558.

Voici un Cha-cha-cha qui ne manque pas de tempérament ! Comme toutes les partitions de cette collection, il s’agit à la fois d’une œuvre et d’une proposition. Invitation, pour l’altiste, à écrire lui-même un autre Cha-cha-cha, invitation pour le pianiste à aménager et enrichir sa propre partition, comme dit l’auteur, « livrée en kit ». Il serait dommage de ne pas profiter de telles possibilités.

 

Bruno GINER : Salt and Pepper

Deux duos pour alto. Facile. Dhalmann : FD0429. Nous ne sommes pas sûr que « facile » soit tout à fait approprié pour ces deux duos qui nécessitent une maîtrise des rythmes et des jeux d’archet de l’instrument, car si la deuxième pièce est intégralement en pizzicati, la première fait appel à des techniques d’archet certes maintenant classiques mais en général peu maîtrisées par les altistes en herbe. Ceci dit, ils prendront certainement beaucoup de plaisir à mettre au point ces deux pièces pour le moins… épicées !

 BACH : Passion selon Saint Jean

chorals pour 4 altos. Arrangement : Jacques Borsarello. Fin de premier cycle, début de second cycle. Sempre più : SP0079.

Comment ne pas applaudir à cette production mettant à la disposition des ensembles d’altos les onze chorals de la Passion selon Saint Jean ? La transcription est d’une probité exemplaire et permettra un fructueux travail de comparaison avec les originaux. Les conseils d’interprétation de l’arrangeur sont tout à fait pertinents. Bref, il s’agit d’un travail de grande qualité à mettre en œuvre d’urgence.