Last Week-End on Mars.

Thierry BLONDEAU : Last Week-End on Mars.  Deux violons ou plus et CD.  Collection « Carnets du 21e siècle » dirigée par Bruno Giner.  1 vol. 1 CD.  Dhalmann : FD0230.

Faut-il parler de musique contemporaine, puisque l’auteur nous propulse – c’est le cas de le dire – sur Mars en 3001 ?  Qualifiée de difficulté technique facile à moyenne, cette pièce met avant tout en œuvre l’imagination et la créativité des interprètes puisqu’il s’agit de raconter par tous les moyens possibles un week-end sur Mars, soutenu par une « bande », c'est-à-dire ici un CD.  Des « figures » d’interventions sont proposées mais ne sont pas obligatoires… Bref, il s’agit de sortir des sentiers battus pour vivre une expérience de ce qu’il faut bien appeler « musique contemporaine ».

MIASKOVSKY : Sonate op.70 pour violon & piano.

« 20e siècle », Le Chant du Monde (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) : VP 4786.  48 p. (+ fascicule violon : 17 p.).

Le Chant du Monde poursuit son édition des œuvres de Nikolai Miaskovsky (1881-1950) avec son unique Sonate pour violon & piano en fa majeur, op. 70, composée en 1946, soit 4 ans avant sa mort.  Élève en composition de A. Liadov et en orchestration de N. Rimski-Korsakov, cet « artiste du peuple de l’URSS » a enseigné la composition au Conservatoire de Moscou, de 1921 à sa mort.  L’Allegro animato, après une introduction de 9 mesures au piano, confère au violon une

Les plus belles pièces pour violon & piano

Pablo de SARASATE : Les plus belles pièces pour violon & piano.  Schott (www.schott-music.com) : ED 20933.  100 p.

 

Au sommaire : Malagueña, Habanera, Romanza andaluza, Jota navarra, Playera, Zapateado, Nocturne op. 9 n°2 de Chopin (transcription), Guitarre op. 45 n°2 de Moszkowski (transcription).  Pour violonistes aguerris.

 

 

 

Concerto pour violon op. 35.

Piotr Ilitch TCHAÏKOVSKI (1840-1893) : Concerto pour violon op. 35.  Partition d’orchestre.  Breitkopf Urtext (www.breitkopf.com) : 15115.   25 x 32 cm, 106 p.  54 €.

 

Composé en quelque 20 jours (mars 1878) - avec le concours, pour les phrasés solistes, de son ami le violoniste Iosif Kotek – ce concerto permit à Tchaïkovski de sortir d’une longue période dépressive, consécutive à la séparation d’avec son épouse, Antonina Miliukova. La partition ne fut toutefois publiée qu’en 1888.  Superbe édition Urtext, réalisée par le musicologue Ernst Herttrich.

 

 

 

 


Exercices, choral & danses pour deux violons.

Erik SATIE : Exercices, choral & danses pour deux violons.  Transcription : Jean Leber. Lemoine : 28962HL.

On aurait aimé plus de détail sur les originaux. Le piège de Méduse, qui figure dans cette transcription, est une comédie lyrique en un acte sur un livret du compositeur. Elle a été composée d'après la suite pour piano écrite dès 1913. Il s’agit donc de transcriptions très savoureuses de pièces pour piano adaptées avec beaucoup de talent par Jean Leber et destinées à des élèves débutant un deuxième cycle. La variété des pièces permet un travail pédagogique, harmonique et culturel tout à fait passionnant.

 Petite trilogie pour deux violons.

Erik SATIE : Petite trilogie pour deux violons.  Transcription : Jean Leber. Lemoine : 28902HL.

 

Ici, notre curiosité est pleinement satisfaite : Jean Leber nous communique tous les renseignements nécessaires pour utiliser au mieux cette très habile transcription. Elle est destinée, cette fois, à « deux jeunes violonistes voulant rapidement pratiquer la musique d’ensemble ». Et une note précise : « niveau débutant en première position ». On ne peut que se réjouir de cette entreprise et lui souhaiter le succès qu’elle mérite.

 

Veihnacht voller Lichterglanz.

Eva-Maria NEUMANN : Veihnacht voller Lichterglanz. Illustrations : PiaEisenbarth.  Breitkopf (www.breitkopf.com) : DV 32149. 13,50 €.

 

Florilège de 35 chants de Noël du monde entier : Suède, France, Bohème, Allemagne, Chili, Espagne, Angleterre, Finlande, Estonie, Russie, États-Unis (textes en

Der Tod ist eine schöne Frau  (

Wilfried HILLER (°1941) : Der Tod ist eine schöne Frau  (« La mort est une belle femme »).  Pièces pour violon & piano.  12 p.  Schott : VLB 150. 

De difficulté intermédiaire, cette pièce de belle facture mélodique (sauf, peut-être, dans sa partie Danza macabra) est dédiée à la grande musicienne japonaise Akiko Tanaka.

Karl JENKINS (°1944) : Sarikiz, concerto pour violon & orchestre de chambre (ou à cordes).  Réduction pour violon & piano par Stephen Gibson.  Boosey & Hawkes (www.boosey.com) : BH 12036.

 

D’écriture néoclassique et techniquement accessible, Sarikiz s’inspire de mélodies traditionnelles kazakhes.  L’œuvre comporte 3 mouvements : Allegro, Romanza (d’un grand lyrisme) & Dance.  Fiche descriptive. 

 

The French Fiddler

Edward HUWS JONES (Arrangements par) : The French Fiddler, pour violon & piano.  Niveau : facile à intermédiaire.  Boosey & Hawkes (www.boosey.com) : BH 12056.  108 p.  18,95 €.Cette édition complète du « Violoniste traditionnel français » comporte le conducteur (violon mélodique, violon d’accompagnement, piano + guitare ad lib.) & les parties séparées de violons.  Fort réjouissant panorama : Gascogne (Saut du balai/ Gigue), Tarn (La Jeanne Saint-Martin/ Le tric-trac), Provence (Adieu pauvre Carnaval/ J’ai vu le loup), Auvergne (Les lourdauds de la montagne/ Chantons l’heure du départ), Berry (La bourrée d’Aurore Sand/ Polka des vignerons), Morvan (Bourrée de plein-jeu/ Scottish de Marmagne), Alsace (Au soir/ Chanson de route/ La cruche), Paris (Gare au loup !/ Un soir d’amour), Bretagne (Complainte/ Air de marche).