pour alto et piano. Sempre più : SP0070.

Pascal Proust nous propose pour la fin du premier cycle une œuvre attachante en trois parties, deux adagios au centre desquels un poco più vivo anime l’ensemble. On y trouve beaucoup de délicatesse dans l’harmonie : le jeune altiste devra y développer des qualités de phrasé et d’expressivité qui ne pourront que développer son audition et son sens musical.