pour deux violons. Difficile. Dhalmann : FD0384.

Cette œuvre est écrite dans un langage tout à fait contemporain. Les procédés de jeux sont minutieusement indiqués. On connait assez le sens des couleurs et des timbres de l’auteur pour avoir envie de découvrir cette œuvre.