Imprimer
Catégorie : Violon

pour violon avec accompagnement de piano. Fin de premier cycle. Lafitan : P.L.2545.

Comme à l’accoutumée, voici une pièce qui n’engendre pas la mélancolie ! Sur le thème bien connu du Hans em Schnokeloch, C.-H. Joubert a bâti une touchante histoire de cigogne qui permettra au violoniste de jouer sur toutes les palettes de son instrument. Le pianiste n’y tient d’ailleurs pas seulement un rôle d’accompagnement, et violon et piano devront nous raconter cette histoire de concert… On pourrait fêter les retrouvailles des cigognes en les accompagnant de plats alsaciens arrosés d’une manière que nous n’osons évoquer plus explicitement.