Imprimer
Catégorie : Violon

Fratres (lat. : frères) est une des compositions les plus jouées d’un compositeur vivant. Si sa popularité est si constante, il y a certainement des raisons. Elles ont probablement un rapport avec l'observation de Pärt selon laquelle "l'instant et l'éternité luttent en nous". Cette pièce aux résonnances lointaines, profondes, pourtant basées sur des formules qui ne sont pas très compliquées, met l’accent sur la simplicité dans la complexité.
Écrite en 1977 sans instrumentation fixe, dans le style Tintinabuli1 , l’œuvre a été exécutée en différentes configurations instrumentales.

Voici comment Arvo Pärt commente cette musique :
« La plus grande vertu de la musique, pour moi, se situe en dehors de sa simple sonorité. Le timbre particulier d'un instrument fait partie de la musique, mais ce n'est pas l'élément le plus important. Si c'était le cas, je m'abandonnerais à l'essence de la musique. La musique doit exister d'elle-même... deux, trois notes... l'essence doit être là, indépendante des instruments » 2 .

Fratres a été utilisée à de nombreuses reprises dans des films et des documentaires : Mother Night (1996) de Keith Gordon, To the Wonder (2013) de Terrence Malick, Violette (2013) de Martin Provost, El Club (2015) de Pablo Lorrain…pour ne citer que quelques-uns.

La présente version pour violon et piano est le fruit de la commande du Festival de Salzburg dont la création par Gidon et Elana Kremer à qui elle est dédiée, a eu lieu le 17 août 1970. Différentes techniques et modes de jeux du violon (bariolages, arpèges, harmoniques, pizz. …) sont soutenus harmoniquement par piano, dans la deuxième et troisième partie de l’œuvre.
Éditée et rééditée sans cesse depuis 1980, elle est toujours disponible chez l’éditeur.

Notez, que sur le site de Universal Edition vous trouverez de nombreux arrangements, notamment pour quatuor à cordes (UE34753), 8 instruments à vent et percussions (UE34359), pour 4, 8 ou 12 violoncelles (UE 17710). Vérifiez ici toutes les versions disponibles.

Voici deux liens d’écoute qui nous semblent particulièrement intéressants :

Gidon Kremer et les solistes de Moscou sous la direction Youri Bashmet :
https://www.youtube.com/watch?v=jezHvHgFNRI

Hermine Horiot - adaptation pour violoncelle et l’électronique :
https://www.youtube.com/watch?v=EBUzgN2mcSc

1 Tintinnabuli (singulier. tintinnabulum ; du latin tintinnabulum, "une cloche") est un style de composition créé par Arvo Pärt, introduit dans son œuvre Für Alina (1976). Ce style simple a été influencé par les expériences mystiques du compositeur avec la musique de chant. 2 Note sur l’œuvre : universaledition.com/fratres-for-violin-and-piano-paert-arvo-ue17274 ; traduit par nos soins.
Anna Maria BARBARA
© L'ÉDUCATION MUSICALE 2021