Ludwig van BEETHOVEN, Romances in F major and G major for Violin and Orchestra, Bärenreiter Urtext, BA 9026-90, (www.baerenreiter.com)

Nul besoin de présenter aux violonistes les deux Romances de Beethoven, qui depuis bien longtemps font partie du répertoire des plus grands solistes. Mais, saviez-vous que celle en Fa majeur, op. 50 est antérieure à celle en Sol majeur op. 40 ? Cette dernière a été conservée uniquement sous une forme inachevée, avec des indications de nuances ou d’articulations quasi absentes. Elles ont été rajoutées au fur et à mesure par les éditeurs successifs.
En effet, des analyses graphologiques ont permis aux chercheurs de situer l’autographe de l’op. 50 vers 1798, tandis que l’op. 40 a été sans doute composé entre 1800 et 1801. C’est la raison pour laquelle les éditions Bärenreiter les publient dans cet ordre qui est chronologique.
La réduction piano est basée sur l’Urtext et arrangée par Martin Schelhaas. La partie violon fournie en deux exemplaires : Urtext, qui est à l’image du manuscrit, préparée par Jonathan Del Mar ainsi qu’une version doigtée et avec des coups d’archets par Detlef Hahn. Cela permet de faire une analyse comparative des différentes sources, les plus proches du compositeur, pour préparer son interprétation. Les tournes de pages sont, comme toujours, bien placées et l’ensemble édité avec le plus grand soin.
https://www.baerenreiter.com/en/shop/product/details/BA9026_90/
Anna Maria BARBARA
© L'ÉDUCATION MUSICALE 2021