Lyrische Stücke,

Edvard GRIEG (1843-1907) : Lyrische Stücke,  op. 12, 38, 43. 59 p.  « Schott Piano Classics », Schott (www.schott-music.com) : ED 9011. 

 

Pas moins de 23 « morceaux lyriques » - dont nombre de pièces « cultes » du répertoire domestique - composent cette remarquable compilation (présentation, révision & doigtés par Monika Twelsiek).  Difficulté : Intermédiaire.

 

 Sonata n°2

Alexander ROSENBLATT (°1956) : Sonata n°2. 48 p.  Schott : ED 21172.

Dans cette sonate en 3 mouvements (Allegro, Andantino, Presto), d’écriture résolument tonale, on peut découvrir divers échos de jazz.  Niveau : Difficile.

Carmen Fantasy.

Alexander ROSENBLATT (°1956) : Carmen Fantasy. Sur des thèmes de l’opéra de Georges Bizet. Pour deux pianos.  44 p.  Schott : ED 21002. 

Voilà qui ne manquera pas de faire le bonheur de bien des duos de pianistes.  Où le compositeur se plaît à épicer les mélodies de Bizet d’harmonies surprenantes et de rythmes volontiers jazzy.  Un feu d’artifice de virtuosité.  Niveau : Difficile.

New Colors 1, 2, 3.

Annick CHARTREUX : New Colors 1, 2, 3.   « Piano Jazz Blues & Co », Van de Velde (www.van-de-velde.fr)  : VV 292-293-294. 

Il s’agit là, en trois cahiers, d’un cycle de pièces pour piano à deux mains, de niveau progressif : Facile/ Facile à moyen/ Moyen.  Pièces le plus souvent inspirées de musiques populaires américaines où, comme à l’ordinaire, font merveille les qualités pédagogiques de l’auteur.

Dimitri CHOSTAKOVITCH : Trois danses Fantastiques, op. 5 pour piano.  Le Chant du Monde (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) : PN 131.  5 p.

Les éditions Le Chant du Monde réservent un sort royal à Dimitri Chostakovitch (1906-1975).  Après avoir publié des œuvres pour violon & piano et des pages vocales, le répertoire pianistique s’enrichit de son opus 5 : Trois Danses fantastiques, composées en 1922 (Allegretto, Andantino, Allegretto), s’apparentant à une Marche, une Valse et une Polka.  Les pianistes auront quelques difficultés de lecture, en raison du langage harmonique.  Pour l’interprétation, les nuances sont indiquées avec précision.  Début prometteur d’un jeune compositeur alors âgé de 16 ans.

Stephen HELLER (1813-1888) : Vingt-cinq études mélodiques, op. 45, éditées par Moritz Mayer-Mahr & Wilhelm Ohmen.  « Essential Exercices », Schott (www.schott-music.com) : ED 20954.  64 p. 

Où le compositeur - proche ami de Chopin, Liszt, Schumann et Berlioz – propose divers exercices techniques dans le phrasé éminemment mélodieux qui est le sien.  De niveau facile à intermédiaire. Non sans quelques pièces de bravoure !

Muzio CLEMENTI (1752-1832) : Six Sonatines op. 36.Urtext. Ernst-Günter Heinemann, éditeur.  G. Henle Verlag (www.henle.com) : 848.

De ces 6 célèbres Sonatines faciles, revoici l’édition originelle (doigtés du compositeur). En appendice, est donnée une version postérieure de la 1re Sonatine.

Mikis THEODORAKIS : Songs for piano, vol. 1.  Quarante pièces transcrites par Tatiana Papageorgiou.  Schott (www.schott-music.com) : ED 21060.  136 p. 

Il s’agit là d’une sélection de pièces empruntées à des cycles de chansons du compositeur grec, à ses musiques de ballet ou de film (Zorba the Greek) ou à son oratorio Axion Esti.  Niveau : intermédiaire à avancé.

Erik SATIE : Trois Gnossiennes.  « Anacrouse », éditions Bourgès R (tél. : 02 37 24 94 75.  www.ebr.com.fr) : EBR A097.

 

Version révisée par Sarah Fahy & Patrice Bourgès.  Partitions téléchargeables sur : www.note4piano.com (avec extraits visuels & sonores, plus texte de présentation).

 

David NEYROLLES (Sélectionnées & transcrites par) : Trente-trois mélodies pour piano à quatre mains.  À l’usage des grands & petits débutants.  CD inclus.  « Piano 4 mains », éditions Bourgès R (tél. : 02 37 24 94 75.  www.ebr.com.fr) : EBR 516.

Mélodies traditionnelles ou signées de compositeurs : Brahms, Pachelbel, Offenbach, Schubert, Dvořák, Bizet, Scott Joplin, Verdi, Beethoven…  Le CD propose les parties séparées (99 pistes).