Cécile MÜLLER : La musique au piano. Histoire d’écoutes et de touchers.  Fuzeau : 50517.

Voilà un ouvrage passionnant qui veut englober tous les aspects de l’enseignement du piano en rappelant avec force que cet enseignement est d’abord destiné à faire… de la musique ! Rappel, hélas, toujours d’actualité.  Ce livre intéressera tout autant les musiciens pianistes, jeunes ou adultes, débutants ou confirmés, les professeurs de piano, les parents de jeunes pianistes, et tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin à la musique de piano.  Certes, on ne peut s’attendre, en moins de deux cents pages, à un travail exhaustif, mais il faut reconnaître que toutes les questions essentielles sont traitées, et souvent sous un jour original, plein d’intérêt.  On notera en particulier l’apport du point de vue de l’ostéopathie sur les postures du pianiste et le

fonctionnement de ses mains.  Claude Vatère, ostéopathe-posturologue, est particulièrement convaincant.  Et bien sûr, le pianiste ne serait rien sans le piano : le chapitre consacré à l’histoire de l’instrument, intimement lié au propos pédagogique, doit beaucoup à la collaboration de Renée Geoffrion, facteur et restaurateur de pianos anciens et clavicordes.  Cet ouvrage éminemment pratique incitera à continuer et enrichir la réflexion proposée.  Un lexique et une bibliographie qui n’oublie pas Marie Jaëll, abondamment citée, complètent le tout.  Bref, il s’agit d’une sorte de livre de chevet qu’on pourra reprendre souvent avec profit.