Red RADOJA : La chanson des Garrie.  Suite pour piano.  Armiane (www.armiane.fr: EAL467.  Distr. Fortin.

Ce jeune compositeur et pianiste albanais semble doté de tous les talents puisqu’il est également l’auteur du dessin original de la couverture.  La préface de Jacques Viret situe bien l’œuvre : faisant allusion à Bartók, il situe Red Radoja dans la lignée de ces compositeurs pour qui la musique populaire est une source vitale mais qui, loin du folklorisme, en font leur miel pour y trouver un langage original.  Sept pièces illustrent une histoire racontée par l’auteur.  Il ne s’agit pas d’illustration mais d’évocation. L’écriture est celle d’un pianiste connaissant toutes les ressources et couleurs de l’instrument. Souhaitons que cette première œuvre soit suivie de beaucoup d’autres.