Imprimer
Catégorie : Formation musicale

nthony GIRARD : L’orchestration de Haydn à Stravinsky. Billaudot : G8195B.

S’il est quelqu’un de capable d’un tel travail, c’est bien ce compositeur, orfèvre en la matière. Le propos d’Anthony Girard n’est pas d’écrire un nouveau traité d’orchestration mais de montrer à travers des exemples de treize compositeurs, de Haydn à Stravinsky comment on peut passer d’une écriture pianistique à l’écriture orchestrale. Pour ce faire, l’auteur utilise des réductions pour piano à deux ou quatre mains (ou une version pour piano préalable) des extraits d’œuvres qu’il propose. À partir de cette version pour piano, il montre comment les auteurs ont orchestré leurs œuvres en dévoilant et expliquant les différents procédés qui permettent la plénitude et la beauté de la réalisation orchestrale. On rêverait d’un CD qui nous restituerait les

différentes étapes de la démonstration, de la réduction pour piano à la version achevée, en passant par les différents moments du travail d’orchestration tel qu’il nous est décrit. À nous de faire travailler notre « oreille intérieure » pour suivre le travail jusqu’à sa réalisation finale. Celui-ci est découpé en différentes étapes : instrumentation des parties principales, doublures, fonds, effets particuliers. Terminant par un extrait de la Symphonie liturgique d’Arthur Honegger, l’auteur conclut ainsi : « Les techniques d’orchestration découlent toujours directement du geste créateur. Si l’idée est puissante et authentique, alors s’ouvrent les portes de l’imaginaire orchestral. Il n’y a pas d’autres critères pour juger une orchestration que le plaisir qu’elle offre. […] Mais que vaudrait une superbe orchestration sans une envergure créatrice qui lui donne un sens ? » Qu’ajouter à cela ?