Réalisateur : Grand Corps Malade et Mehdi Idir
Compositeur : Grand Corps Malade, Angelo Foley, …
Kallouche Cinéma 5745305

Se laver, s'habiller, marcher, jouer au basket, voici ce que Ben ne peut plus faire à son arrivée dans un centre de rééducation suite à un grave accident. Ses nouveaux amis sont tétras, paras, traumas crâniens.... Bref, toute la crème du handicap. Ensemble ils vont apprendre la patience. Ils vont résister, se vanner, s'engueuler, se séduire, mais surtout trouver l'énergie pour réapprendre à vivre. « Patients » est l'histoire d'une renaissance, d'un voyage chaotique fait de victoires et de défaites, de larmes et d’éclats de rire, mais surtout de rencontres : on ne guérit pas seul. Filmé avec beaucoup de pudeur, de tendresse et d'humilité, le premier long-métrage de Grand Corps Malade se regarde comme une leçon de vie.

Ce film, comme par miracle, a échappé à tous les pièges : attendrissement, sentimentalisme, apitoiement. Tout, au contraire, y est épuré et rapide. Drôle, parfois — lorsque les handicapés se chambrent, en riant férocement de leur malheur. Cruel, aussi, parce que à vif. La BO est dans l’esprit de Grand Corps Malade. On peut ne pas adhérer à ce style de musique. Ici elle est indispensable et elle s’écoute avec beaucoup de sympathie. https://www.youtube.com/watch?v=M-SHCNx0SCM&index=1&list=PLkInZC30bVba_EqbCup_7Ymn7qwr8A2v6