Imprimer
Catégorie : BO en CDs

Ophélie Gaillard, violoncelle, Orchestre Philharmonique de Monte Carlo, dir. James Judd.
1CD Aparté : AP142
Que vient faire dans cette chronique un disque de cette magnifique violoncelliste « classique » qu’est Ophélie Gaillard ? C'est que sur son CD elle interprète une oeuvre jamais jouée et pratiquement inconnue en disque ! Il s'agit du Concerto en un mouvement pour Violoncelle et Orchestre en Ré, op.37 de Erich Wolfgang Korngold. Ce compositeur est un des grands de l’âge d’or Hollywoodien avec Dimitri Tiomkin, Max Steiner, Franz Waxman, Alfred Newman,… Et ce concerto est la

seule oeuvre qui soit au centre d’un film ! Son titre : « Deception » (« Jalousie », 1946) d’Irvin Rapper. Christine Radcliffe (Bette Davis), pianiste, tombe par hasard à New York sur Karel Novak (Paul Henreid), un violoncelliste avec qui elle avait eu une histoire d'amour pendant la guerre. Le croyant mort, elle est entre-temps devenue la maîtresse du grand musicien, Alexander Hollenius (Claude Rains), son mentor. Elle tente d'échapper à son emprise pour pouvoir épouser Karel. Korngold, pour ce film, a écrit ce fameux concerto. On voit ainsi la naissance d’une oeuvre. Cette composition (remaniée pour le concert, par rapport au film) vient d’être enfin enregistrée et de quelle manière ! On y retrouve toute la musique de ce grand compositeur comme dans son autre concerto plus connu pour violon. « The Sea Hawk », « The Adventures of Robin Hood », ces musiques célèbres, ne sont pas loin. Tout cinéphile devrait acheter ce disque !