Réalisateur : Etienne Comar.
Compositeur : Stochelo Rosenberg, Warren Ellis.
1CD
Le film est un épisode de la vie de Django Reinhardt dans les années 42-43. Très apprécié par le public allemand, il n’y a que sa musique qui l’intéresse et il ne se rend pas compte que les nazis sont en train de massacrer le peuple manouche. Refusant d’aller jouer à Berlin, il part dans le sud de la France pour rejoindre la Suisse. Sur cette l’histoire vraie est mélangée une fiction, avec une femme soit-disant sa maîtresse, et on se perd dans la vraisemblance de l’histoire. Le scénario

n’est pas crédible, mal écrit. Seule la musique est à la hauteur de l’ambition. Les frères Rosenberg, excellents guitaristes, interprètent la musique de Django avec une dextérité étonnante. Stochelo a composé des morceaux « jazz manouche » tout à fait dans le style. Reda Kateb, qui joue Reinhardt, est très crédible à la guitare. Le compositeur Warren Ellis a écrit un peu de musique originale, surtout le Lacrimosa Song du générique. Pierre Bertrand a fait des arrangements subtils qui sonnent d’époque (voir son ITV). Le film se laisse voir, comme un télé film avec un peu plus de moyens, mais la musique est un vrai bonheur à écouter ainsi que sur le CD