Vincent est un champion de tir au fusil. Sa vie monotone, entre un couple somnolent et des problèmes financiers qui freinent ses projets d'avenir, le pousse à se réfugier dans son stand de tir. Son quotidien est bientôt bousculé par l'arrivée de son père, un malade envahissant qu'il est obligé d'héberger. Renaud, un quinquagénaire rencontré au stand de tir, va lui proposer un contrat un peu particulier.

Fred Grivois réalise un premier film sombre, un vrai drame psychologique, social, et aussi un polar. Le film tient surtout à la présence de Reda Kateb. La musique est écrite par un couple de frère à la mode, les frères Galperine. Russes d'origines, ils ont étudié à Paris et se sont faits rapidement remarquer avec des films tels que « La Famille Bélier », « Malavita », « Hunger Games », « Les Infidèles », « L'Homme qui voulait vivre sa vie », ou « le Passé ». Leur technique consiste à composer des nappes électroacoustiques et il faut avouer que sur ce film elles fonctionnent bien, donnent un côté aérien et angoissant. Le CD est planant et s'écoute même si on n'a pas vu le film.