Le film retrace la vie et le travail du climatologue et glaciologue Claude Lorius et apporte une réflexion sur l'environnement et le rôle des hommes dans les changements climatiques. Il affirme avec des conclusions scientifiques, tirées des travaux de ses équipes (ce qui est détaillé dans le documentaire), que le bouleversement climatique est "indiscutablement dû à l'homme". Le rejet de gaz carbonique dont l'homme est responsable, contribue à augmenter la température moyenne autour du globe, toutes les régions étant touchées sans exception.

Cela entraîne des cataclysmes de plus en plus dévastateurs. Luc Jacquet change à chaque fois de compositeur pour ses documentaires. Pas simple de travailler avec lui ! L'expérience sur le Renard et l'Enfant avait été éprouvante pour les compositeurs !!! Pour « La Marche de L'Empereur » c'était Emilie Simon, pour « Il Était une Forêt » ce fut au tour d'Éric Neveux – bien belle musique -.  C'est Cyrille Aufort qui a composé pour cet intéressant documentaire. Nous avions croisé ces deux derniers compositeurs en décembre 2014 et mai 2015. Nous avions beaucoup apprécié la musique d'Aufort pour « Un Homme Idéal », même si le film nous avez laissé sur notre faim. Ici, le projet est autrement plus complexe et plus excitant pour un musicien. Le réalisateur avait, paraît-il, les mots « Épopée et Héroïsme » à la bouche en parlant de la musique qu'il voulait. Aufort a pris en compte cette direction et a composé une musique de temps en temps « hollywoodienne ». Il la connaît bien, cela se sent. Par moment il y a même du Zimmer avec les arrangements des cordes et les chœurs, dommage ! - L'Année géophysique internationale, Eurêka, Vostok – Mais avec une jolie valse nostalgique, un violoncelle, et le Philharmonia quand même, l'immensité est devant nous, le cadre est créé. Il y a du western dans cette musique. Musique et image vont de pair, c'est l'essentiel. Voilà une belle musique qui comme une bande démo, pourrait lui ouvrir les portes de la Cité des Anges. Le CD est très très agréable à écouter. Cyrille Aufort compose en ce moment un ciné concert pour le début de l'année 2016 pour deux films muets de Chaplin – The Rink et Fireman - Sa composition sera jouée par l'Orchestre Régional de Basse Normandie. Cet orchestre a vraiment fait le bon choix !