Imprimer
Catégorie : BO en CDs

UN HOMME IDEAL : Réalisateur : Yann Gozlan. Musique : Cyrille Aufort. 1CD BOriginal by cristalRECORDS –Sony n° BO017

 

Cyrille Aufort a écrit une belle musique pour un sujet ô combien exploité au cinéma. L'histoire de l'écrivain qui n'est pas l'auteur de son livre et, du fait du succès, se trouve coincé dans une spirale infernale. Le nouvel acteur « banquable » du cinéma français, Pierre Niney, auréolé de son César pour le biopic académique sur la vie de Yves Saint Laurent est toujours parfait dans les rôles qu'il interprète et en plus, ici, il a la gueule de l'emploi. Le réalisateur Yann Gozlan aime se frotter aux films de genre, il le fait avec un certain talent.

On peut penser que pour la musique il a fait un bon choix. Avec Cyrille Aufort il a voulu que la musique soit très présente, qu'elle soit très dramatique, qu'elle intensifie le suspens, et qu'à certains moments, elle nous raconte l'état d'esprit du personnage. La composition allie la programmation « électronique » avec un orchestre à cordes et une présence discrète du piano. Cette musique, de facture très très classique, même académique dans son écriture, nous fait participer aux angoisses et à la paranoïa du héros. Cyrille Aufort est né en 1974 à Lyon. Titulaire de plusieurs Premiers Prix du Conservatoire National de Musique de Lyon et de Paris, ce musicien a tout d'abord composé la musique de films documentaires et de courts-métrages et a travaillé comme orchestrateur pour Alexandre Desplat et Yvan Cassar. Il a écrit quelques musique de films ( 9A de Reza Rezaï, Hell de Bruno Chiche, Ombline de Stéphane Cazès, Splice de Vincenzo Natali, L'Empire du Milieu du Sud de Jacques Perrin et Eric Deroo) et a participé à la composition musicale du superbe film A Royal Affair de Nikolaj Arcel avec Gabriel Yared. On retrouve dans la musique d'Un Homme Idéal la même pâte, les même orchestrations (cordes et piano ) que celles écrites pour La Maison Tellier ou pour Secret d'Archives. Se répéterait-il déjà ? Ici, sa musique est pour beaucoup dans l'atmosphère du film et elle tient bien à la seule écoute du CD. Un réalisateur à suivre et un compositeur à découvrir, en espérant qu'il se renouvèlera dans ses futurs orchestrations. On peut retrouver des extraits de ses compositions chez Cezanne Music Agency qui propose de nombreuses musiques pour l'image. Plusieurs CD sont proposés sur des thèmes variés.