Le grand producteur Alexandre Mnouckine avec Alexandre de Clermont Tonnerre, pour le bicentenaire de la Révolution Française, a eu l’idée de faire réaliser une grande fresque sur cet immense événement. Le résultat ne fut qu’une illustration assez plate des journées qui ont marqué l’Histoire. Ce fut un échec commercial. C’est Georges Delerue qui a composé la musique.

Il a même écrit un hymne à la liberté chanté par Jessye Norman. Un très beau thème. Comme souvent, il est à la hauteur de la tâche. Écrire une musique sur la Révolution Française ne doit pas être évident. Le lyrisme, le tragique, le classicisme se côtoient avec élégance. Il a fait ce qu’on attendait de lui, du pur Delerue – écoutez l’Abolition des Privilèges. La musique en générale est un peu pléonasmique quand même. Mais il faudrait savoir ce qu’ont demandé les réalisateurs. Le second album «  Les Années Terribles » est plus intéressant comme d’ailleurs la deuxième partie du film. Les événements, il faut le dire, sont alors plus hauts en couleur. Les deux jeunes éditeurs de Music Box proposent une luxueuse ressortie de cette musique, en deux CD dont 35 minutes sont inédites. Un livret de 16 pages, par Gergely Hubai, accompagne ce coffret. Une Édition limitée, comme toujours chez ces petits éditeurs fous de musiques de films. Un vrai collector pour les amateurs de Delerue.

 

 

http://www.musicbox-records.com

 

https://www.youtube.com/watch?v=xrX0muCZ81s