Imprimer
Catégorie : BO en CDs

Otto Preminger a fait entrer le jazz dans la musique de film. Sur cette réédition on trouve deux BO de ce réalisateur. L’une avec un des plus grands compositeur de jazz, le « Duke », magnifique pianiste et chef d’orchestre. On peut entendre ses musiciens tels que Johnny Hodges, saxophoniste alto, le fidèle des fidèles, les trompettistes Ray Nance, Clark Terry, Cat Anderson,

le saxophoniste ténor Pau Gonzalves. C’est le grand orchestre des grandes œuvres, celui des années 56. Inutile de dire que cette musique peut s’écouter comme une œuvre de jazz en soit. Elle n’est pas qu’un simple accompagnement dans le film, elle participe activement à l’autopsie de la nature humaine. L’autre est « l’Homme au Bras d’Or » où Frank Sinatra interprète un batteur de jazz qui tente de se sortir de la drogue. Le jazz dans ce drame est le centre même du film. Les trompettistes Shorty Rogers, Pete Candoli, le batteur Shelly Manne, le tromboniste Milt Bernhart étaient à l’époque, en 1955, les pionniers du mouvement « Cool Jazz » de la West Coast. Ils participent activement à la BO écrite par Elmer Bernstein, un des grands compositeurs hollywoodiens (« Les Dix Commandements », « Les Sept Mercenaires », « La Grande Evasion »….) très influencé par le jazz. Un disque de jazz superbe et deux BO mythiques qui font partie des grands classiques à posséder.

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=cntm7j6R1G0