Imprimer
Catégorie : BO en CDs

Dans un futur lointain, les émotions auront été éradiquées en supprimant toute trace d'histoire. Seul "The Giver" a la lourde tâche de se souvenir du passé, en cas de nécessité. On demande alors au jeune Jonas de devenir le prochain "Giver"... Ce film est aussi un teenage movie adapté d'un best seller. Philip Noyce a de l'expérience. Depuis son premier et meilleur film, « Calme Blanc  », puis ses thrillers solides comme « Jeux de Guerre »,

« Danger Immédiat », il a fait une belle carrière. On ne peut pas dire que ce film va laisser de grands souvenirs, malgré la présence de Jeff Bridges et de Meryl Streep. Il fourmille d'incohérences même si c'est de la science fiction. La musique est du talentueux Marco Beltrami. Elle est lyrique, avec voix célestes et basse continue. Elle est à l'instar du monde qu'elle traduit : tout le monde est beau, tout le monde est gentil, sans conscience d'être. Elle est là pour faire penser aux belles choses dont personne ne se souvient. A l'écoute seule, elle devient ennuyeuse, comme le film. Elle est un peu passe partout, sans vraiment de personnalité. Tout n'est pas à jeter. Les thèmes « Happiness & pain », « War » sortent du lot. Le cinéma est une industrie, réaliser, écrire de la musique c'est du travail. Tout cela est très professionnel mais en tirer du plaisir à la vision du film et à l'écoute de la musique c'est une autre affaire. Réécoutez plutôt « 3 :10 pour Yuma », « Trois Enterrements », ou même « Démineur ».

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=ySOsFXSeJbA