Thierry FAVIER : Le motet à grand chœur. Gloria in Gallia Deo.  « Les chemins de la musique », Fayard.  13,5 x 21,5 cm, 644 p., tableaux, ex. mus.  28 €.

L’expression « grand chœur » ne fait pas ici nécessairement référence à une importante formation vocale, mais plutôt à un dispositif à 5 parties réelles (dessus, haute-contre, taille, basse-taille et basse) - versus la polyphonie à 4 parties, ordinairement en vigueur à l’Académie royale de musique.  Le motet à grand chœur sera le principal genre de musique religieuse française usité lors de cérémonies extraordinaires - depuis la fin du XVIIe siècle (orée du règne de Louis XIV) jusqu’à la Révolution.  Spécialiste de cette période, Thierry Favier a divisé l’ouvrage en quatre parties : Le motet à grand chœur dans le culte gallican/ Une poétique musicale du sentiment religieux/ L’élaboration des répertoires/ Les acteurs et leur temps.  Annexes : Calendrier

des cérémonies célébrées à Dijon pour la naissance du Dauphin (septembre-novembre 1729) / Plans de motets à grand chœur : Miserere de J.-B. Lully (1664), Quam dilecta de M.-A. Charpentier (ca 1675), Beati quorum de M.-R. de Lalande (1683).  Bibliographie, index.  Une somme sans précédent.