Imprimer
Catégorie : Livres

Jean-Yves TADIÉ : Le songe musical. Claude Debussy. Gallimard, 2008.  234 p.

Un livre sur Debussy échappant aux habituelles biographies ou analyses de l'œuvre, voilà qui mérite attention. Celui de Jean-Yves Tadié est, avant tout, le dit d'un amoureux d'une musique « qui échappe à l'ordre de la raison musicale », parce qu'elle est « inspirée par le rêve » ; d'un esthète aussi qui tel Claude de France, pourrait dire « je veux écrire mon songe musical ». Le témoignage encore d'un fin connaisseur de la chose musicale et littéraire ; comme son modèle. Outre la relation subtile qui unit musique et littérature, Mallarmé, Maeterlinck, Proust, des pages pénétrantes sur l'enfance en musique, sur l'émotion, l'angoisse révélée, les terreurs suscitées, dévoilent un personnage complexe taraudé par la mélancolie, celle du génie.  Et que dire

de ces notions consubstantielles à l'univers debussyste que sont le temps, le silence, la vie intérieure, le rôle de l'inconscient. Autre analyse perspicace que les amitiés, les autres - entendez ses collègues, vis-à-vis desquels Monsieur Croche antidilettante peut être ironique, plus, féroce.  Le pauvre Grieg en fera les frais et Wagner en sortira molesté.  On saisit, au fil du récit, ce qui chez Debussy ressort de l'insaisissable, « un homme au rêve habité » qui « vit dans un monde imaginaire », comme on perçoit les principes sur lesquels se fonde son esthétique, ce sur quoi toute sa reflexion artistique est basée, jusqu'à ce mot si juste « Debussy étrangle les épanchements ».  Et de poser cette question : « Au-delà des titres, la musique a-t-elle un sens ? » En un parcours d'impressions forgées à l'aune de sa propre expérience, l'auteur nous convie à un récit cursif et poétique. Il met en lumière un musicien de l'indicible.

Le songe musical : Claude Debussy