Franck FERRATY : La musique pour piano de Francis Poulenc ou le temps de l’ambivalence.  « Univers musical », L’Harmattan.  15,5 x 24 cm, 316 p. 29,50 €.

Avec sa propre musique pour piano, Poulenc eut toujours de curieux rapports d’« hainamoration ».  Ne confiait-il pas, en 1954, à Claude Rostand : « Ce qu’il y a d’étrange c’est que, dès que le piano devient accompagnement de mélodies, alors j’innove. […] C’est le piano seul qui m’échappe. Là je suis victime de faux-semblants ».  Foncière ambivalence qu’à la lumière de la psychanalyse, Franck Ferraty met en évidence.  Bien au-delà du répertoire pianistique…