Imprimer
Catégorie : Livres

Francis Poulenc et la voix. Texte et contexte.  Ouvrage collectif sous la coordination d’Alban Ramaut. Actes et colloques. Publications de l'Université de Saint-Étienne, « Musicologie ». Symétrie, 280 p.

Cet ouvrage passionnant reprend les actes d'un colloque organisé en 2002, à Saint-Étienne, sur le thème de la musique vocale de Poulenc.  Étude des œuvres comme du contexte de leur création, marquée au sceau « d'une étonnante perspicacité culturelle » ou comment conceptualiser en musique un texte pour produire « un analogue sonore de la lecture, voire de l'émotion poétique ». L'analyse aborde moult facettes. L'intime perception chez cet « épicurien de la langue française » de la poétique des auteurs mis en musique : Jules Renard (Le Bestiaire, qu'il ne faut surtout pas chanter « avec des intentions »), Cocteau, Apollinaire, chez qui cet héritier de Fauré trouve les justes liens qui unissent musique et poésie, en adaptant le débit,

l'ambitus, les figuralismes du texte littéraire (la ligne vocale sera décalée pour être au plus près du surréalisme d'un texte comme Les Mamelles de Tirésias ), Eluard enfin dont il s'inspire de la diction parlée.  La relation de confiance du compositeur, lui-même pianiste, avec ses interprètes, poussée à un rare degré de fusion - avec les deux chanteurs privilégiés que furent Pierre Bernac et Denise Duval.  La comparaison du corpus des mélodies avec celui de Sauguet ou de Koechlin est une source de découvertes. Comme la diversité d'approche chez celui que Claude Rostand désignait de « moine et voyou ». La perception visuelle encore, correspondance entre texte, musique et arts plastiques. Des peintres comme Picasso, Matisse, Dufy, Klee ou Miró sont pour Poulenc des sources d'inspiration au même titre que les poètes vers lesquels il se tourne pour construire son œuvre mélodique, chorale ou théâtrale. Nous est même livré comment ses compositions vocales seront reçues outre-Manche : l'incompréhension suscitée par Les Dialogues des Carmélites ; l'accueil enthousiaste de la première audition à Londres des Litanies à la ViergeNoire par Nadia Boulanger et son ensemble vocal.  L'analyse des chants a cappella, qui traversent sa carrière créatrice, démontre que ce genre tient, avec Poulenc, un nouvel âge d'or. Car là, dira-t-il, il peut atteindre des sommets d'expressivité. Ce qui fait le prix de ce livre c'est, outre son érudition, la façon pluridisciplinaire d'aborder une œuvre musicale des plus riches.