Imprimer
Catégorie : Livres

Laurent AUBERT (dir.) : Mémoire vive.  « Tabou », Infolio (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) / Musée d’Ethnographie de Genève. 271 p. 11 €.

Sous la direction de Laurent Aubert, l’expression Mémoire vive prend tout son sens dans les musiques de l’oralité, et c’est le devoir des ethnomusicologues et archivistes de conserver - afin de transmettre à la postérité - un patrimoine sonore pour valoriser les chefs-d’œuvre du passé.  À cet égard, les préoccupations du regretté Constantin Brăiliou (1893-1958) ont valeur d’exemple. Des amis et spécialistes français, anglais, roumains rendent ainsi hommage à la pensée du maître roumain, à l’origine de l’ethnomusicologie.  Sur cette volonté de reconnaissance se greffe une solide réflexion collective sur les problèmes de la conservation et de l’exploitation des archives musicales en notre époque, sous l’emprise de la mondialisation.  Cette

réalisation de Infolio Éditions et du Musée d’Ethnographique de Genève (MEG), dépositaire du fonds Brăiloiu, en évoquant son héritage, est conforme au devoir de mémoire du passé musical.  Les diverses contributions soulignent les innovations, l’évolution de l’ethnomusicologie grâce à ce chercheur inlassable, et précisent sa pensée, et rappellent son fonds audio.  Ce livre sera très apprécié des ethnologues, musicologues et de ceux qui s’intéressent à la collecte et aux nouvelles technologies.  On ne pouvait rendre meilleur hommage à C. Brăiloiu.