René GIRARD.  Un livre : La conversion de l’art (244 p.).  Un DVD : Le sens de l’histoire (70’).  Carnets Nord (10-12, villa Cœur-de-Vey, Paris XIVe. Tél. : 01 56 53 56 81.  www.carnetsnord.fr).  25 €.

Qui ne connaît René Girard, père de la « théorie mimétique », membre de l’Académie française et professeur émérite à Stanford University ?  À l’occasion de la réalisation d’un film d’entretiens avec Benoît Chantre (novembre 2007, Centre Pompidou), ont été rassemblés huit de ses « exercices d’admiration » sur Saint-John Perse et Malraux, Valéry et Stendhal, Freud et Proust, Nietzsche et Wagner.  Où l’accent est notamment mis sur les logiques qui relièrent Nietzsche et Wagner (se méfier ici, écrit-il, et des nietzschéens et des wagnériens).  Volume assorti de riches annexes sur la conversion romanesque, littérature & anthropologie, le religieux…  Six chapitres composent le DVD.  Partie de Clausewitz, Hegel et Hölderlin, en passant par Baudelaire, Dostoïevski, Nietzsche et Wagner, la discussion s’achève sur Nijinski, Proust (Le Temps retrouvé) et Stravinsky (Le Sacre du printemps).