Imprimer
Catégorie : Livres

Paloma OTAOLA GONZÁLEZ : La Pensée musicale espagnole à la Renaissance. Héritage antique et tradition médiévale.  L’Harmattan.  285 p.  27,50 €.

L’auteur étudie tout d’abord les sources de la pensée musicale dans le monde antique (Pythagore, Platon, Aristote), puis dans le Moyen Âge chrétien (saint Augustin, Boèce, Cassiodore) et enfin l’aboutissement de cette pensée dans la musique de la Renaissance espagnole.  La pensée humaniste de la Renaissance espagnole est caractérisée par son retour aux sources classiques et à l’imitation des Anciens. Juan Bermudo et Francisco Salinas en suivant la méthode aristotélicienne réaffirment la nécessité de l’union de la raison et des sens (l’oreille) dans la connaissance musicale. Le développement de la polyphonie et de la pratique instrumentale vont nécessiter d’importantes modifications dans la théorie musicale (gamme et division d’octave,

naissance du système chromatique, transformation du système des modes). Parallèlement les rapports entre musique et parole seront réaffirmés par le biais de la grammaire, de la rhétorique, de la poésie mais également du rythme (métrique et rythmique) qui sous-tend l’harmonie de la composition musicale. Les humanistes de la Renaissance espagnole auront pour but de montrer combien la musique est nécessaire à la vie humaine : effets cathartiques, plaisir, valeur éthique et religieuse. Un livre qui montre la continuité entre les sources antiques, la tradition médiévale et la pensée musicale espagnole de la Renaissance, continuité centrée sur le pouvoir de transcendance de la musique.  Et si la musique pouvait réenchanter le monde ?