Imprimer
Catégorie : Livres

Jean-Jacques VELLY et Liao HUI-CHEN (dir.) : Extrême-Orient et Occident. Musique et culture. Paris, L’HARMATTAN (www.harmattan.fr ), 2016, Coll. L’univers esthétique, 244 p., 26 €.

 

Jean-Jacques Velly et Liao Hui-Chen ont publié les Actes du Colloque qui s’est tenu en Sorbonne en 2013 et sont préfacés par S. E. M. Michel Ching-Long Lü, Ambassadeur de Taïwan en France, qui met l’accent sur les relations et les liens de son pays avec la France, les projets de coopération et la présence de très nombreux étudiants taïwanais essentiellement à l’UFR de Musicologie. Ce volume réunit douze communications autour de trois parties : « Les relations franco-asiatiques dans le domaine culturel », « L’inspiration extrême-orientale dans la musique occidentale » et « Portraits croisés dans la musique des XXe et XXIe siècles ».

 

En fait, l’intérêt pour la culture et la musique extrême-orientales a été lancé dès le XVIIIe siècle, non seulement par les Chinoiseries, mais encore par les Mémoires (1777) du Père Joseph-Marie Amiot (1718-1793), puis, au XIXe siècle, par les recherches de Louis Laloy (1874-1944), à la fois musicologue et sinologue. Quelques portraits croisés portent, entre autres, sur « Marguerite Canales et la Flûte de Jade » ; « Paul Haas et la poésie chinoise » ; « Le contraste entre musique occidentale et extrême-orientale » ou encore « Les conceptions du temps dans la musique de Hsu Tsang-Hovei ».

 

Danièle Pistone, dans sa Postface, dégage la pérennité des échanges littéraires et artistiques, les problèmes de perception, d’inspiration et d’exploitation de traits caractéristiques rattachant l’œuvre au pays choisi (cf. p.193). Des exemples musicaux et des références bibliographiques pluridisciplinaires (histoire, poésie, organologie, analyse…) renforcent encore l’intérêt de cette publication. Les lecteurs curieux apprécieront cette large ouverture réciproque sur la musique et la culture extrême-orientales et occidentales. Cette publication illustre le rayonnement international de l’UFR de Musicologie.