La Hochschule für Musik und Theater de Rostock a organisé, en décembre 2006, un Colloque sur les techniques compositionnelles exploitées par Jean Sébastien Bach. Il a été inauguré par le regretté Professeur Dr. Martin Petzoldt, Président de la Neue Bachgesellschaft. En effet, depuis la Réforme, le répertoire de Chorals luthériens allemands reposant sur de remarquables textes poétiques (Martin Luther, Paul Gerhardt…) notamment dans la mouvance du Piétisme, a été exploité par de nombreux compositeurs. Il concerne tout particulièrement les chanteurs et les organistes, les hymnologues, musicologues et spécialistes du langage musical.

 

 

Ce volume regroupe les communications d'éminents spécialistes. Karl Heller présente les modèles compositionnels dans l'exploitation du choral ; Oliver Korte, le modèle du faux bourdon : Robert Rabenalt, le traitement du contrepoint par Jean Sébastien Bach ; Johannes Kreidel, l'aspect analytique et stylistique. Birger Petersen étudie le rôle de la cadence parfaite et le chant pour enfants. Jan Philip Sprick attire l'attention sur l'Evangelisches Musicalisches Liederbuch (Hambourg, 1730), recueil de Chorals, intéressante source historique compilée par G. Ph. Telemann et ayant d'ailleurs fait l'objet d'un facsimilé (Olms, 1977), déjà épuisé. Dans son étude significative concernant « L'école d'orgue [Orgelschule] de Johann Christian Kittel », Benjamin Lang propose une approche pratique du Choralsatz (procédé compositionnel reposant sur un choral) et son éventuelle réception par l'enseignement théorique. La publication mentionne aussi la Collection Neumeister, avec ses adaptations et développements de Chorals (entre autres par J. S. Bach) pouvant servir à l'enseignement de la composition. Ces textes démontrent combien le Choralsatz est un élément essentiel favorisant la participation liturgique active, individuelle et collective, dans une finalité exégétique, et assume un rôle d'édification renforcé par l'intervention de l'organiste. Édité avec tant de soins par Birger Petersen et étayé d'exemples musicaux renforçant les démonstrations, ce volume souligne les objectifs d'ordre rhétorique et l'application de la théorie des affects (Affektenlehre). Il s'imposera comme une remarquable synthèse entre méthodologie et pédagogie,  théorie et pratique compositionnelles.