1 vol Éditions Astrée, 2014, 142 p. 16 €.

Voila un livre qui ne fera pas date dans l’immense littérature consacrée au compositeur russe ! Rien qu’on ne sache déjà dans cet ouvrage qui traite de façon romancée du mariage désastreux et  des rapports  houleux entre Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893) et Antonina Ivanovna Milioukova (1848-1917). 

Un mariage célébré le 30 juillet 1877 qui ne tardera pas à virer à l’échec patent, puisque le compositeur qui tentait par cette union de masquer son homosexualité latente, quittera au bout de quelques mois, et définitivement, cette épouse haïe qui finira ses jours dans un hôpital psychiatrique. Une union calamiteuse qui fournit, ici, l’occasion d’une évocation romanesque de l’homosexualité et de la mort du plus occidental et du plus romantique des compositeurs russes qui méritait assurément mieux. Entre roman et biographie, l’histoire vue par le petit bout de la lorgnette ! A éviter !