Imprimer
Catégorie : ENTRETIENS / INTERVIEWS

The Amazing Keystone Septet à l'auditorium du Musée d'Orsay

 

Entre 7 et 18 musiciens, en fonction des projets, ces jeunes jazzmen ont des idées plein la tête. On doit au The Amazing Keystone Big Band Pierre et le Loup de Prokofiev revu et corrigé à la moulinette jazz avec la voix de Denis Podalydès, et ça dépote ! Dernièrement ils ont repris la pochade du Carnaval des Animaux de Saint-Saëns en version jazz et ils l'ont joué avec Édouard Baer devant six mille enfants dans un théâtre antique ! Le CD existe.

Cet orchestre à géométrie variable a un répertoire très large. Le 12 décembre dernier, c'est la première fois que le septet (David Enhco, trompette, Bastien Ballaz, trombone, Jonathan Boutellier, Jean-Philippe Scali, saxophones, Frédéric Nardin, piano, Florent Nisse, contrebasse, Romain Sarron, batterie) est monté sur scène, pour jouer synchrone sur des films muets. Un vrai travail d'orfèvre a été fait pour obtenir ces effets, ce qui n'empêchait pas les musiciens d'improviser ! Et quels films ! Un de 1909, Symphonie Bizarre, avec des drôles de musiciens et des trucages dignes de Méliès - un superbe arrangement sur Tigger Rag a été écrit pour l'occasion -, puis un dessin animé en couleur, Summertime, suivi par un Buster Keaton de 1921, Frigo Fregoli, ahurissant de trouvailles, avec une démultiplication de l'acteur. L'orchestre s'est éclaté à interpréter du Charles Mingus dont les fameux morceaux « Fables of Faubus », et « Boogie Stop Shuffle » - sur un dessin animé de 1932 Fly Frolic -, une super idée qui collait parfaitement à l'ambiance. C'est un tango jazz qui accompagnait un film de Mark Sennett de 1914, Charlot danseur, où ce dernier n'est pas encore le Charlot à la moustache et à la canne. La séance s'est terminée en apothéose avec un film de 1909, La leçon de Musique, où l'orchestre s'est déchaîné sur un extrait du Carnaval. Sur tous ces films le septet était parfaitement synchrone! L'orchestre ne s'est pas limité dans la période correspondant aux années des films. Le swing était de la fête et les arrangements très contemporains ! Ce concert spectacle conçu pour les enfants a été autant apprécié par les petits que par les plus grands. Un vrai bonheur. On en redemande !

 

 

 

Le samedi 6 février prochain, à 16 H, il ne faut surtout pas manquer un autre concert spectacle : le chef d'œuvre de Raoul Walsh, Le Voleur de Bagdad, de 1924, avec la star du muet qu'était Douglas Fairbank. C'est la Compagnie Marmouzic qui l'accompagnera. Cette compagnie organise des spectacles pour les enfants dont des ciné-concerts. Vive la musique à l'image ! Avec vos enfants, avec vos amis, ou seul, allez au cinéma et ne vous gênez pas pour venir à l'auditorium du Musée d'Orsay où il y a toujours de la création ! Le 3 janvier, le 7 février, le 6 mars, le 3 avril à 16 h, il y a d'autres ciné-concerts et c'est gratuit !

 

 

 

 

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=yMAcZ06KPjY