Imprimer
Catégorie : CDs&DVDs

Great Encounters, Adam Bałdych, Krzysztof Herdzin, Adam Pierończyk, Adam Sztaba, Orchestre de chambre AUKSO, dir. Marek Moś, Anaklasis (www.anaklasis.pl), ANA 075, TT : 69’44

 

L'album Great Encounters découle de l'initiative des éditions PWN de marquer leur 75e anniversaire. À cette occasion, le label polonais propose une réflexion sur les grands noms de la musique du pays et rend hommage à Fréderic Chopin, Henryk Wieniawski, Stanisław Moniuszko, Karol Szymanowski et Ignacy Jan Paderewski. Chacune de ces imminentes figures de la musique classique est honorée par des recréations stylistiques réalisées par quatre jeunes compositeurs ayant une solide expérience de la musique de jazz : Adam Bałdych, Krzysztof Herdzin, Adam Pierończyk, Adam Sztaba.
La pièce qui ouvre l’album - Kuyawiak, pour violon, piano, cymbalum et orchestre à cordes, du compositeur et violoniste Adam Bałdych - est une réélaboration du style romantique et lyrique de Henryk Wieniawski dans un contexte éclectique et postmoderne. Des éléments de jazz, de pop, de musique de film et de folk sont assemblés avec des fragments mélodiques du morceau d’origine, dans un paysage sonore qui évoque la diversité culturelle de la Pologne.
Les deux contributions suivantes de l'album, pour piano et orchestre à cordes, sont issues de la plume de Krzysztof Herdzin. La première, Passeggiata Notturna, est un hommage à Paderewski et à son nocturne op.16 N° 4. L'atmosphère impressionniste, mystérieuse et harmoniquement intriquée attire l'attention par l'incorporation transparente du début des Nuages de Debussy. La seconde, Senza Scherzare, un hommage à Chopin, présente une improvisation virtuose et jazzy du piano sur un ostinato rythmique assuré par l'orchestre à cordes qui évoque le style de John Adams. Le climat minimaliste fait bientôt place à une relecture du Scherzo N°2 op.31 de Chopin. La manière dont Heredzin alterne différents styles et les juxtapose avec la virtuosité pianistique nous ramène (même si ce n'est pas intentionnel) à l'esprit satirique des compositions néo-classiques de Stravinsky et Erik Satie.
Le saxophoniste Adam Pierończyk jette une nouvelle lumière sur l'étude de Karol Szymanowski dans un style free-jazz très réussi.
L'album se termine par un cycle de trois chansons d'Adam Sztaba, ŁeMkONIUSZKO, qui paraphrase des chansons de Stanisław Moniuszko.
Nous saluons le travail des musiciens, tant classiques que jazz, qui ont parfaitement réussi à faire cette passerelle audacieuse entre les styles et fondre leurs sonorités respectives. L’encart du cd est riche en informations sur le projet, les compositeurs et les interprètes. Le travail de mixage et de mastering aboutit à un disque au son cristallin.
En somme, Great Encounters est un excellent ajout à la collection des amateurs de fusion du le jazz, de la musique classique et d'une esthétique post-moderne.
Charles DE PAIVA SANTANA
© L'ÉDUCATION MUSICALE 2021